mardi 21 octobre 2008

¸LE QUARTIER "QU'ON RÊVE" 2e ÉPISODE

LA RÉPLIQUE DE BORO PARK

Après le 1er épisode, vous êtes probablement prêts à faire rebelote. Pour la deuxième fois, essayez d'imaginer à quoi pourrait ressembler votre quartier dans quelques années.

Puisque nous sommes en pleine fête des souccahs, nous avions l'intention de vous présenter cette photo de Sukkah Depot prise à Boro Park (Brooklyn), à deux pas de la
14th Avenue.


Nous avions pensé remplacer la vitrine du Rona de l'avenue du Parc (près de Bernard) par celle que nous vous présentons ci-haut. J'étais persuadé que pour quelques années encore, il s'agirait d'un exercice de science-fiction.

Or quelle ne fut pas notre surprise lorsqu'un résident d'Outremont nous est arrivé avec des photos qu'il a prises durant la campagne électorale qui s'est terminée la semaine dernière.


Regardez un peu ce que l'on annonce sur cette grande banderole unilingue qui tapisse la vitrine d'un commerce de l'avenue du Parc, au nord de Bernard:

Kney- Soof Mehadrin SukkahDepot
available here


Bye! Bye! Science-fiction!











Ce vendeur de souccahs a pour voisin une poissonnerie cachère qui, au moins, affiche dans les deux langues, quoique sans prédominance du français.










Mais en continuant sa marche un peu plus au nord sur l'avenue du Parc, ce résident a eu une autre surprise de taille.

Au coin de Parc et Van Horne, il a remarqué un commerce aux vitrines recouvertes de papier kraft. Les autorités du Plateau y auraient-elles autorisé l'établissement d'une autre synagogue? Collée sur la porte d'entrée, on retrouve cette affichette en hébreu (cliquer sur la photo).

Élus du Plateau, ouvrez grand les oreilles! Plusieurs citoyens ont avoué y avoir été témoins d'une activité très inhabituelle depuis plus d'un mois. De nombreux hassidim y entrent et en sortent comme dans un moulin. L'immeuble a pourtant toutes les apparences d'être en pleine rénovation. L'est-il ou fait-on semblant qu'il l'est? Ça ne serait peut-être pas mauvais que vous relisiez les propos que tenait M. Jean-Louis Roy, le président du Centre international des droits de la personne et du développement démocratique, pas plus tard que le 23 juillet dernier.


Eh! puis, dites-nous, messieurs, dames les élus du Plateau. Avez-vous oublié qu'une très grosse synagogue fondamentaliste a été ouverte en grandes pompes il n'y a même pas dix mois à un petit coin de rue de là? C'était juste au coin de Van Horne, entre Hutchison et Durocher.
Rappelez-vous. Cette saga de huit ans avait été ponctuée d’arrêt des travaux, de non-respect des normes de construction, de révocation de permis et d’actions judiciaires. S'apprête-t-on à revivre un "remake" de ce cauchemar? Les citoyens veulent de la transparence, pas des coups fourrés sous la table. Dites-nous MAINTENANT ce qui se passe dans cet immeuble.

Puisqu'on y est... Certaines personnes racontent qu'il se passerait
peut-être quelque chose de pas trop catholique juste de l'autre côté de l'avenue du Parc. Le 6091, avenue du Parc, cela vous dit-il quelque chose?

3 commentaires:

Anonyme a dit…

En réponse à votre annonce relativement au coin parc/van horne, voici certaines détails.

Une résidente du coin, voisine de la synagogue à souvent formulée des plaintes, qui sont normalement accessibles par la loi sur l'accès à l'information. En autre, il y aurait une garderie hassside (sans permis) à cet endroit.

Mais ça fait des années que c'est une synagogue, ça c'est clair.

Le ministère de la famille ne semble pas bouger sur la question.

De plus, dans le parc juste en face (entre Hutchison et Parc) les hassidiques détruisent les arbres depuis des années (le plus récent saccage est l'arbre qui se trouve directement en face de la synagogue)il a été mutilé de façon à le tuer. Les policiers ne font rien. Il semble que les hassiques aiment mieux passer par le parc et non faire le tour, là est la raison de la destruction des branches basses des beaux pins.

Sans compter le fait que de façon régulière notre allée est bloquée par le traffic des hassidiques qui se stationnent de façon à bloquer toute l'accès à l'allée.

La seule qui a eu le courage de s'y opposer à été obligée de vendre son condo tellement sa vie a été rendue misérable.

Alors qu'est-ce que nous pouvons faire ? Si nous nous plaignons nous sommes racistes.......mais en bout de ligne si c'était une église catholique bien notre problème serait avec cette église alors ça n'a rien à voir avec du racisme.

rodolfo a dit…

À anonyme:
Vous le dites si bien à la fin de votre commentaire: ''Si nous nous plaignons nous sommes racistes''
Cela semble être la défence par excellence de ces gens. Vous questionnez n'importe quoi à leur sujet et vous êtes automatiquement accusé de racisme ou d'anti-sémitisme.
Je n'habite pas Outremont mais je présume que les taxes de cette communauté doivent rapporter à la ville?
Je peux me tromper mais il me semble que, malheureusement, vous êtes peu nombreux à vous défendre contre les simagrées de cette communauté? Dommage; l'union fait la force.

Anton a dit…

Un antisémite, c’est quelqu’un que les juifs n’aiment pas…