lundi 31 décembre 2007

LA NAISSANCE D'UNE NOUVELLE SYNAGOGUE

Le 29 décembre 2007, après une saga qui dure depuis la fin de 1999 et qui a été ponctuée d’arrêt des travaux, de non respect des normes de construction, de révocation de permis et d’actions judiciaires, les hassidim inaugurent une nouvelle synagogue au coin des rues Durocher et Van Horne.

Cliquer ICI pour voir les 12 photos de la soirée

Pour l'occasion, un grand quadrilatère a été fermé à la circulation, entre 17h et minuit. Ce n’est pas l’action qui manquait. Malheureusement, on a oublié de convier les journalistes aux célébrations.

Le jour de l'inauguration de la nouvelle synagogue, une longue banderole blanche flottait en façade.

L'incantation en hébreu se traduirait comme suit: "Puisses-tu, Toi qui a créé le monde comme une possession, parachever cette œuvre."

Avec l'aide de Dieu... et des autorités municipales, la secte hassidique voit encore une fois sa volonté exaucée. Au moins, elle a pignon sur rue... commerciale et non résidentielle!

À QUI LA BELLE JAGUAR?

À la suite de la publication sur ce site du billet concernant Alex Werzberger, un citoyen du quartier nous a écrit.

En lisant les propos de M. Werzberger qui nous apprenait dans le Vos Iz Neias qu'il possédait une Jaguar, il nous a fait parvenir un document photographique montrant justement une rutilante Jaguar... illégalement stationnée dans la ruelle séparant la grosse synagogue de la rue Saint-Viateur et le célèbre YMCA de l'avenue du Parc.

La seule question que ce citoyen a envie de poser à M. Werzberger est la suivante: "À tout hasard, M. Werzberger, cette belle Jaguar gris métallique qui a traîné dans la ruelle pendant au moins 25 minutes, le 18 mars 2007, serait-elle la vôtre?"

dimanche 30 décembre 2007

ALEX WERZBERGER - LE DÉNI TOTAL

Dans une entrevue accordée au Canadian Jewish News, le 6 décembre dernier, Alex Werzberger, le président de la coalition des organisations hassidiques d’Outremont (COHO), prétend que les doléances que le regroupement de citoyens d’Outremont a présentées à la Commission Bouchard-Taylor ne sont qu’un tissu de mensonges échafaudé par un seul individu, en l’occurrence, moi.

Il nous fallait donc rétablir les faits et rappeler à M. Werzberger que ses allégations constituent un déni de la petite histoire des relations intercommunautaires d'Outremont. Nous venons donc d'expédier au Canadian Jewish News le texte que nous souhaiterions voir publié dans leurs pages.

Une (autre) histoire à suivre!

vendredi 21 décembre 2007

LE VOEU DE JULIUS: DE « GREY» OU DE FORCE!

Certains d'entre vous ont manifesté beaucoup d’étonnement et une certaine déception en apprenant que Me Julius Grey, le célébrissime avocat des petites gens opprimés m'avait signifié une mise en demeure de verser 100 000 $ afin de dédommager un de ses bons clients que j'avais pris à parti.

De grâce, ne soyez pas trop dur avec Me Grey. S’il s’est précipité au chevet de Michael Rosenberg, l’un de nos plus beaux fleurons de l’immobilier, ça ne peut être que dans un élan du cœur et par un grand sens civique.
Mettez-vous à sa place! Il n'allait quand même pas laisser ce pauvre homme sans défense se faire manger tout rond par le gros méchant loup que je suis. Après tout, le premier octobre dernier, j'ai eu l’outrecuidance de demander sa peau aux élus municipaux d'Outremont. Je l’accusais d’avoir allègrement bafoué plusieurs règlements municipaux et exigeais qu’il soit destitué du siège qu’il occupe à la Commission sur les relations intercommunautaires d’Outremont.

Pour ce crime de lèse-majesté, Me Grey et son client hassidique ne pouvaient quand même pas lésiner sur les moyens. Aussi ils m'ont réservé rien de moins que leur spécialité : l'accusation d'antisémitisme.

Pas de doute. Ce coup de Jarnac a habituellement l'effet d'une bombe. Celui qui la reçoit entre les pattes a toutes les chances du monde d’être irrémédiablement éclaboussé.

Lorsqu’elle est utilisée à bon escient, l’arme de l’antisémitisme est superbement efficace. Elle permet de mettre hors d’état de nuire les pogromistes indécrottables et les racistes finis. Pour ceux-là, on peut dire : Bien fait!

En revanche, lorsque cette accusation est dégoupillée à tort et à travers comme cela se produit beaucoup trop souvent, l’arme de l’antisémitisme perd son statut de redoutable arme chirurgicale pour devenir une bombe sale. De légitime, elle se transforme en arme terroriste.

Quand un juriste de renom s’en sert sciemment comme d’une voiture piégée, il devrait, aux yeux du monde civilisé, perdre son statut d’humaniste et de grand sage. L’usage aveugle de l’arme de l’antisémitisme entraîne destruction et dommages collatéraux intolérables. Elle est digne des pires exactions des fanatiques à la tête brûlée.

Julius Grey devrait être dénoncé pour sa tactique déloyale et scandaleuse.
Il y a deux semaines, je blâmais RDI d’avoir permis à Julius Grey de commenter le mémoire qu'il avait défendu le matin même devant la Commission Bouchard-Taylor. Après tout, Me Grey venait tout juste de m'asséner sa fameuse mise en demeure pour des propos soi-disant « racistes et antisémites ». Il s’agissait là d’une belle occasion ratée de sa part de se récuser et de sauver, à tout le moins, les apparences de justice. Je vous invite à lire cet article.

dimanche 2 décembre 2007

LES ACCOMMODEMENTS RELIGIEUX ET VOUS

Nous sommes un regroupement de plus de 150 citoyens de l'arrondissement d'Outremont. Notre intervention auprès de la commission Bouchard-Taylor a eu pour objectif de livrer un témoignage sur l'incidence que peuvent avoir les accommodements dits religieux sur la vie de l'ensemble de la communauté de notre quartier, et de mettre en évidence le laxisme des élus qui choisissent de répondre positivement aux demandes religieuses de la communauté hassidique d'Outremont.

En nous appuyant sur des exemples concrets étayés par des documents, nous avons démontré que les autorités civiles et policières accordent un poids politique injustifié à un groupe qui revendique par ailleurs son isolement social, culturel et linguistique.

Nous soutenons que l'État ne doit pas consentir de privilèges basés sur des croyances religieuses. Cela crée une brisure sociale, suscite le malaise de l'ensemble des citoyens et encourage les ultrareligieux à réclamer plus de privilèges.

Ce bloque vient tout juste d"être mis en ligne et n'en est qu'à ses premiers balbutiements. Vous pouvez déjà consulter notre mémoire déposé à la Commission Bouchard-Taylor, de même que des interviews et articles publiés depuis le dépôt du mémoire. Vous avez aussi accès au document que nous avons déposé à l'assemblée du conseil de l'arrondissement d'Outremont pour la destitution de Michael Rosenberg
.

En attendant, vous êtes invités à nous livrer vos expériences, commentaires et impressions.

mardi 2 janvier 2007

Écrivez-moi


Nom
Courriel
Adresse postale (facultatif)
Sujet
Message
Image Verification
captcha
Please enter the text from the image:
[ Refresh Image ] [ What's This? ]

lundi 1 janvier 2007

Merci de votre courriel

Merci!

Je devrais bientôt recevoir votre courriel et je recommuniquerai avec vous.