samedi 6 mars 2010

LA STHS (SOCIÉTÉ DE TRANSPORT HASSIDIQUE SÉGRÉGUÉE)

Si on emmenait Marie Cinq-Mars, Louis Moffatt et Alex Werzberger au poste de police 24 pour un test de vérité, vous pouvez être certains d'une chose: le polygraphe ferait des freegames et l'arrondissement serait obligé de se racheter des détecteurs de mensonges tout neufs.
Cette histoire de dérogation au règlement existant pour permettre d'accueillir de plus gros autobus pour la fête du Pourim dans les rues d'Outremont ne tient tout simplement pas la route... même pas avec les engins à six roues! Avez-vous entendu Werzberger, le porte-parole de la Coalition d'organisation hassidiques d'Outremont (COHO), jouer ad nauseam la victime éplorée à l'émission de Jean-Luc Mongrain, le 5 mars dernier? Tout simplement pathétique.

Cliquer sur la photo pour zoomer

Il ne manque pas une occasion pour tout mélanger et faire de la désinformation. Écoutez ça: "
C'est juste des petits minibus adaptés aux handicapés..."
Ah! ben là, fallait nous le dire que c'était pour que les petits enfants hassidiques infirmes puissent aller donner ou recevoir des bonbons à l'halloween juive.
On aurait dit oui tout de suite.


Le hic, ici, c'est que Werzberger ne réclame pas le droit à se promener partout dans les rues résidentielles avec des autobus à six roues pour les enfants malades. Voyons donc!

C'est ça les petits enfants handicapés?


Dans un premier temps, c'est
pour permettre aux grands adolescents et aux hommes de faire une espèce de "tournée des grands-ducs". En plus de procéder à un certain échange de cadeaux, les fidèles vont de porte en porte avec leurs mégas amplificateurs qu'ils traînent avec eux d'un rez-de-chaussée au troisième étage. Une fois n'étant pas coutume (?), chacun a l'obligation de se saouler la binne durant la fête. Au fait, j'y pense. Alex, c'est à ça que sert votre réseau de contrebande d'alcool dans les synagogues?

Pendant ce temps-là, à Jérusalem... Cliquer sur la photo de l'AFP pour zoomer et avoir + d'information.
Voyons donc! Voir si les dirigeants intégristes font tout ça uniquement pour la fête du Pourim.
Gober ça, c'est très mal connaître la secte. Ce que souhaite, le pieux homme, c'est que de plus gros et plus puissants autobus puissent avoir carte blanche pour couvrir le territoire quand bon leur semble, sans avoir à quémander les permis spéciaux. De toute façon, règlement, pas règlement, permis, pas permis, ils l'ont-tu faite ou s'ils ne l'ont pas faite leur fête du Pourim avec les autobus interdits, les 27 et 28 février dernier? Dans son entrevue à Mongrain, Werzberger n'a même pas eu une petite gêne pour affirmer que "sans la permission écrite de la ville, ces autobus ne peuvent pas entrer dans l’arrondissement". Sacré Alex, va. T'es pas battable. Law and order, lui y connait ça!


Si Cinq-Mars et Moffatt lui accordent cette faveur pour des autobus à six roues (rappelez-vous bien: un minibus n'a que quatre roues),
pensez-vous une seule seconde que cette nouvelle STHS (Société de transport hassidique ségrégé) se limitera à la seule fête du Pourim?

Ne vous faites pas d'illusions. Le temps de crier Diésel, vous allez voir se développer devant chez vous un réseau de transport en circuit fermé. D'ailleurs, au cas où vous ne l'auriez pas déjà remarqué (vous passez vos soirées dans la cave?), ce réseau existe déjà. Promenez-vous le soir sur Saint-Viateur ou Lajoie ou ailleurs. Vous verrez descendre de ces autobus tantôt de grands ados, tantôt des mères de famille, tantôt des hommes à redingote. C'est sans compter les grands autobus jaunes qui font leurs "run de lait" à 20h, 21h, 22h ou 23h. Ils ne respectent peut-être pas le régime pédagogique, nos amis à rouflaquettes, mais bon sang!, ils en font en titi des heures supplémentaires dans leurs écoles religieuses.

Les dirigeants hassidiques sont passés maîtres
dans la stratégie des petits pas (écouter l'entrevue donnée par Céline Forget à Jean-Luc Mongrain). Tranquillement pas vite (assez vite quand même!), ils grignotent du terrain laïc. Une bouchée ici pour l'érouv, une bouchée là pour leur soukkah, une autre bouchée dans le zonage pour installer une synagogue illégale par-ci, puis, un coup parti, pourquoi pas une autre mordée pour une école illégale, un accommodement pour le déneigement, la tolérance au stationnement, les autobus intercités, les fêtes au milieu de nos rues sans permis, trafic d'alcool, Alouette! Comment il dit ça, encore Werzberger, chez Mongrain? "On paye nos taxes, on est tranquille, on vit là. On veut nos droits comme tous les autres". Comme tous les autres, hein!


Voici un de ces autobus interdits sur le territoire d'Outremont. Cette navette qui dessert habituellement des hôtels de Michael Rosenberg, le hassidim-in chief, est ici réquisitionnée pour le Pourim, à Outremont.



Eh! puis... si nous ne nous tenons pas tranquille, il va nous arriver ce qui est arrivé vendredi dernier à Jean-Luc Mongrain.

Lorsque le journaliste a contacté Max Lieberman pour l'interviewer sur cette histoire de dérogation au règlement sur les autobus, le porte-parole a tout de suite sorti les gros mots, traitant M. Mongrain d'antisémite et le menaçant de le traîner en cour.

Max, mon ami Max. Je te connaissais pas comme ça. Come down, my friend. Come down.


Pour
écouter ce qu'a dit Mongrain au sujet des propos belliqueux de Max Lieberman, cliquer sur la vidéo ci-dessous.


https://www.youtube.com/watch?v=ZAAuCM4xTEA&feature=youtu.be


Dire qu'il aura suffi d'un seul courriel envoyé par un ultra orthodoxe hassidique à la mairesse Cinq-Mars pour que cette dernière mette en branle ce processus de dérogation au règlement sur le transport par autobus.

Quand on sait qu'une pétition de 4171 citoyens d'Outremont n'a pas suffi à faire fléchir
la mairesse pour que l'arrondissement conserve son camion-échelle, on voit entre les mains de qui repose le pouvoir dans l'arrondissement
. Le calcul est simple. C'est un ratio de 1:4171! Y'a encore un peu de travail à faire, non?

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Incroyable... toujours incroyable.Mais, que fait cette communauté pour avoir autant de pouvoir...Je crois que, lorsque nous serons au courant de l'origine d'autant de pouvoir sur nos politiciens, nous pourrons les déstabiliser. Sinon, ils sont tellement protégés que rien ni personne ne pourra modifier leurs objectifs de contrôler le Québec et possiblement le monde. D'ailleurs, c'est sûrement parce qu'ils détiennent administrativement parlant (par les banques interposées) une partie de la dette du Québec (500 milliards) que les gouvernements sont à leurs pieds. Ils font la même chose avec les Américains et d'autres pays alors... Ils ont l'immunité diplomatique. C'est la divulgation de ses dossiers économiques où ils ont (comme la religion catholique avec leur investissement dans la production d'armes dans des compagnies françaises) une très grande pogne sur le politique et les secrets en matière de mouvance de la dette publique dont ils tirent de très grands «privilèges».

Juste avec la liste des taxes impayées de leurs espaces immobiliers (synagogues et compagnie) et des poursuites qui obligent nos gouvernements à se défendre contre eux, on serait surpris de ce que coûte cette communauté aux citoyens ordinaires et ce depuis des décennies.

De plus, Madame Ciinq Mars est «dirigée» par le haut...elle a les mains liés. Il faut regarder les influences du fédéral sur la politique municipale. Cinq-Mars patine parce qu'elle sait que c'est beaucoup plus gros que son petit pouvoir. Elle n'est qu'un simple pion dans un très grand échiquier

fratellino a dit…

L'interlocuteur de monsieur Mongrain est certes un homme de peu de mots. Mais quand il parle, il se met les pieds dans les plats.

Il a ouvertement admis la circulation des autobus inter-cité dans vos rues résidentielles, ce qui est interdit.

Il n'a convaincu personne (sauf peut-être J-L Mongrain) avec ses explications sur les autobus pour handicapés`"deux jours par année"...

Il a aussi dit que des Indiens faisaient aussi du transport autobus inter-cité illégal (il a raison), qu'il y avait eu des morts (une fois, il y a quelques années, et il a encore raison) et qu'on n'en entend plus parler (bien oui, je dois lui donner raison encore).

D'abord, cela ne veut pas dire qu'il ne se passe rien dans ce dossier. A-t-il au moins vérifié avant de faire cette affirmation?

Puis, ce qu'il ne dit pas, c'est que dès l'incident qu'il signale a eu lieu, des arrestations ont été faites et le système illégal fut démantelé. Enfin, personne ne parle d'envahissement les rues de quartiers entiers d'autobus.

Les Indiens en question ne font pas de la contrebande d'alcool (pas ceux-là...), ne détruisent pas le patrimoine architectural et n'abattent pas les arbres sans permis, on ne leur connait aucun lieu de culte , ni dortoir ni aucune école illégaux. En tout cas, pas au vu et au su des autorités, comme ces hassidims le font.

Finalement, on utilise toujours la même tactique: quand on a rien dans les mains, la meilleure défensive est l'Offensive. On pleurniche, puis on attaque sans discernement, on menace et on joue aux gros bras. Le problème, c'est que devant les moutons, ça marche à tout coup.

fratellino a dit…

Je présume que cette histoire de garderies religieuses est un peu en dehors de votre champ de compétence car probablement en dehors de votre quartier.

Mais je suis troublé par un fait. L'existence de garderies à sauce Torah existe depuis longtemps, au vu et au su des autorités. Mais il a fallu "découvrir" une garderie à saveur musulmane pour que le bon peuple s'insurge.

Je suis entièrement d'accord à combattre tous les intégrismes et sectarismes intolérants, ce qui inclut le lavage de cerveau des poupons en garderie. On dirait qu'il n'y a plus de limite!

Je trouve seulement que ce "nouveau" scandale sent l'intolérance anti-musulmane alors qu'il y a tricherie hassidim depuis des Lunes.

Anonyme a dit…

C’est distrayant ce quartier d’Outremont.
On devrait y installer des caméras permanentes pour recueillir les meilleurs moments.

Anonyme a dit…

POURQUOI LA POLICE N'AGIT-T-ELLE PAS face aux autobus scolaires transportant illégalement des passagers qui ne sont pas des écoliers?

Le règlement 1171 d'Outremont prévoit que les autobus scolaires peuvent circuler dans les rues résidentielles mais à certaines conditions. Chaque jour en incluant le dimanche près d'une centaine d'autobus scolaires passent devant nos portes et ce tout à fait illégalement pour la moitié de ces autobus.

Le règlement permet aux autobus scolaires de circuler à deux conditions:
PREMIÈREMENT - pour transporter des écoliers(enfants qui fréquentent l'école maternelle ou primaire);
DEUXIÈMEMENT -le transport doit s'effectuer pour se diriger ou pour revenir d'un établissement d'enseignement.

En conclusion on ne doit pas trouver dans les autobus scolaires des adolescents et des adultes et ces autobus ne doivent circuler qu'aux heures où les écoliers vont ou reviennnent de leur école.

Si la police faisait respecter le règlement il y aurait une diminution considérable du bruit
et de la pollution avec un nombre fort restreint des autobus scolaires qui actuellement circulent depuis le matin vers 6 hres jusqu'au soir vers 23h. dans nos rues résidentielles pour transporter bien d'autres personnes que des écoliers.
POURQUOI LA POLICE N'AGIT-ELLE PAS?

Anonyme a dit…

À quand une consultation publique sur le transport par autobus à Outremont?

Mariclaude a dit…

Ahh! Les fameux autobus scolaires hassidiques qui font du porte à porte 6 jours sur 7, qui gênent considérablement la circulation le matin, qui sont cause de pollution et de bruit ! Demandez à la mairesse pourquoi elle les tolère !

En plus, ça leur arrivent fréquemment de ramasser ou de débarquer des passagers en plein milieu d'une intersection, carrément en diagonale dans la rue! Plus insécuritaire que ça, tu meurs ! J'ai déjà averti nos élus à cet effet avec photos à l'appui pour me faire répondre que les arrêts choisis par les chauffeurs d'autobus scolaires n'étaient pas du ressort de l'arrondissement ! N'importe quelle raison est bonne, de la part de nos élus, pour ne pas déranger les amis hassidiques !

VENEZ VOUS PLAINDRE AU CONSEIL ! LE SPECTACLE EN VAUT LA PEINE ! Exceptionnellement, ce mois-ci, la réunion aura lieu le mardi 6 avril. Surtout que la mairesse va vouloir faire adopter le changement au règlement 1171 afin d'accommoder les juifs et leurs autobus spéciaux pour leurs fêtes.

Amour libre a dit…

Disgusting. Your website is a hate hard-on et je ne suis pas un juive aussi. Find another hobby like painting le drapeau national you bored twat.