lundi 29 décembre 2008

L'AMOUR DU TRAVAIL BIEN FAIT

Quand on a à coeur de faire du beau et du bon travail, il faut y mettre le temps.

Parlez-en à Martin Rosenberg et son père Michael. Il en savent un bail sur le sujet. À preuve, ils "restaurent" la synagogue familiale du 5253 Hutchison depuis le 24 juin... 2003 (voir mémoire, pages 65 à 75).


Peu à peu, lentement pas vite, avec une minutie, une patience et un entêtement tout rabbinique, ils bossent. Tantôt en catimini, tantôt par bourrées, ils se dévouent corps et âme à l'édification et à l'agrandissement inéluctable de leur lieu de culte en milieu résidentiel.
De jour comme de nuit, se riant éperdument des ordres de cessation de travaux qui leur sont tombés dessus comme une plaie d'Égypte, ils avancent pas à pas vers le destin divin que leur a dicté le livre sacré.


S'il a fallu 120 ans à Noé pour construire son arche, que sont cinq insignifiantes années pour retaper une synagogue.
N'ayant entamé qu'en octobre 2004 les travaux de peinture et d'entretien de la corniche de l'immeuble patrimonial, Martin et Michael ne pouvaient quand même pas exiger de leurs "jobbers" qu'ils se tuent à la tâche.Eh! puis, d'ailleurs, à quoi bon gaspiller deux jours de salaires de leurs hommes de main? Surtout qu'il arrive que nos amis reçoivent une aide inestimable.

Hier soir, par exemple, ce sont les pompiers qui sont débarqués chez eux comme une manne bienfaitrice. Un cadeau du ciel, quoi!

La tôle placée à la va-comme-je-te-pousse quelques quatre ans plus tôt s'est mis à battre de l'aile en après-midi. Et vole, vole vole vers le 9e ciel.

Et puisqu'aucun des administrateurs-propriétaires de la First Mesifta Hutchison Branch n'est intervenu, ce sont nos bons samaritains du Plateau qui ont fait le boulot. Cette fois, ça n'a pas traîné.

V'là au moins une job bien faite! Cela prouve une fois de plus que rien ne sert de courir; il suffit de composer le 911 à temps!






Mais j'y pense. Ma corniche en bois qui date de 1907 va bientôt avoir besoin d'être retapée. "Aie! les gars en haut de l'échelle. Youe! Houe!... Ça ne vous tenterait pas de me donner un petit coup de main de ce côté-ci de la rue?"

J'ai pas osé le leur demander. Vous savez pourquoi? J'avais pas envie de me faire dire une fois de plus:
" Nous autres, on s'occupe pas de l'autre côté de la rue... c'est Outremont. Arrange-toi avec tes problèmes. Pis si t'es pas content, t'appelleras Fotopulos. A va te le dire, elle!"






En tout cas, nos amis du 5253 Hutchison ont du chemin à faire avant d'arriver à la cheville de la Jewish Reconstructionist Congregation qui a décroché le label LEED PLATINUM (la marque d'excellence en matière de construction environnementale) pour sa nouvelle synagogue en banlieue de Chicago.

3 commentaires:

parano a dit…

Nos charmants délinquants milliardaires membres du comité inter-communautaire d'Outremont ont encore dépensé les deniers publics parce que trop négligents pour faire l'entretien de leur immeuble. Seront-ils mis à l'amende comme l'exige le règlement, n'en doutons pas!!!

Anonyme a dit…

IL S`EN PASSE DES CHOSES SUR NOTRE RUE. MA CORNICHE A ÉTÉ RETAPÉE IL Y A DEUX ANS. AVOIR SU QU`ON POUVAIT APPELER LE 911 POUR DES RETOUCHES
OU AU BESOIN POUR UNE INSPECTION DANS LES ANNÉES À VENIR... ENFIN, C`EST BON À SAVOIR !

Lise a dit…

Ça s'appelle une job ''ca-rabbin-ée''?? Mais les pompiers ont-ils bien installé une tôle casher?? Sinon cela pourrait leur causer un ''thorah''carabiné!
On ne semble pas s'ennuyer outre mesure à Outremont?
Un vrai vaudeville, quoi.