mardi 18 mars 2014

LA TROISIÈME CHUTE

Ce midi, le plus haut tribunal du Québec a tranché.

À l'unanimité, trois juges de la Cour d'appel du Québec ont débouté de façon lapidaire les prétentions Michael Rosenberg, Martin Rosenberg et Alex Werzberger. Ces trois dirigeants hassidiques s'étaient bravement coalisés dans le but de m'écraser et de faire exemple (voir le 1er reportage de LCN) pour tous ceux et celles qui pourraient avoir la velléité de dénoncer des agissements douteux qui n'ont pas lieu d'être tolérés dans notre société.

Après 2 308 jours d'un combat inégal et exténuant, le président de la multinationale milliardaire Rosdev vient de mordre la poussière pour une troisième fois en six ans (voir la chronologie des poursuites judiciaires entreprises contre moi).


Dans le but de me bâillonner, de me saigner financièrement et de me réduire au silence, Michael Rosenberg avait loué à prix d'or les services du célèbre avocat Julius Grey. Ce grand défenseur de la veuve et de l'orphelin qui mange à tous les râteliers n'a rien ménagé pour tenter de me faire pendre haut et court.
De gauche à droite, Michael Rosenberg, Martin Rosenberg et Alex Werzberger

La fin justifiant les moyens, le quatuor m'a souillé d'accusations nauséabondes. En chœur, ils ont sorti de leur trousse les fioles du racisme et de l'antisémitisme. Une médecine de cheval qu'ils m'ont administrée à doses maximales. Mettez-en, les gars, c'est pas de l'onguent!

Heureusement, il arrive encore parfois que l'arrogance et la mauvaise foi des omnipotents n'aient pas raison de tout.
 
Après le verdict, en compagnie de mes avocates Rosalia Giarratano et Hila Huelsen

Il fallait voir Julius Grey filer à l'anglaise lorsqu'est tombé le verdict des Honorables Pierre J. Dalphond, Manon Savard et Jacques J. Levesque. Les journalistes n'ont pu attraper qu'un casque de poil qui dévalait l'escalier extérieur du magnifique édifice conçu par Ernest Cormier. (visionnez le reportage de TVA)

Les Honorables Pierre J. Dalphond, Manon Savard et Jacques J. Levesque

En dépit de cette nouvelle dégelée, il semble que mes détracteurs n'ont pas du tout envie de jeter l'éponge. Avant de prendre la poudre d'escampette, l'avocat démonté a eu tout juste le temps de dire à mes avocates qu'il en appellerait de cette décision en Cour suprême du Canada. 

Un petit séjour à Ottawa pour boucler la boucle, voilà, semble-t-il, ce qu'il manquait encore à mon CV. 

Le temps venu, y aura-t-il une âme charitable pour me prendre sur le pouce? J'aurai plus un rond dans mon p'tit cochon.

10 commentaires:

Jean Décarie a dit…

Bravo. Après la Cour suprême de volaille, il leur restera toujours l'ONU. Petit tour à New York, peut-être?

donald pilon a dit…

BRAVO Yahvé est de ton bord.

Nicole Audette a dit…

Je me réjouis de cette troisième décision. Mais on ne lâche pas de l'autre côté! Que peut-on encore dire pour faire infirmer cette décision, basée sur des faits tellement bien étoffés? C'est votre force d'ailleurs. Je suis triste de savoir que vous faites les frais de cette lutte à en finir.... un jour.... et qui a pour but de défendre nos droits à tous, gens d'Outremont surtout. Qui s'est levé à part vous pour dénoncer toutes ces injustices?

Je n'ai pas l'énergie de le faire personnellement, mais si un de vos amis veut faire une bourse pour venir renflouer votre petit cochon, j'y mettrai bien ma part avec grand plaisir. Je suis si fière de vous, de votre courage et de votre ténacité et de votre intégrité. J'ai beaucoup d'admiration pour la lutte que vous menez, seul, à bout de bras, pour que notre beau quartier d'Outremont soit respecté.

Savourez cette grande et belle victoire. Vous la méritez au centuple.

Rolande Allard-Lacerte a dit…

Bravo, mon cher Pierre. Ta force morale devant le harcèlement démesuré que tu as subi depuis des années me laisse sans voix. L’appui de tes nombreux amis de grande qualité me réconforte aussi. Si ton père était toujours de ce monde, il serait fier de son fils qui sait se tenir debout.
Ta mère.

Jean-Denis Gingras a dit…

Je m'engage à te fournir le lift jusqu'à Ottawa.

Bravo... ça fait chaud au coeur. Pas sûr de ce qu'il faut penser de l'appel à la Cour suprême... Dans quel pourcentage les décisions de la Cour d'appel ont été infirmées par la Cour suprême? Me semble que ça doit pas être gigantesque. Ceci dit, espérons que le gouvernement Harper sera en dehors du portrait à ce moment-là. La séparation des pouvoirs, c'est en théorie seulement...

louis andre magny a dit…

Bravo Pierre. La Cour Suprême va dire non. Pas mal sûr. Lache pas.
Louis André Magny

Louise Allard a dit…

Pierre,
Je te connais depuis l’enfance. D’aussi loin que je me souvienne, tu as toujours été un garçon curieux, ouvert sur le monde, conciliant et attentionné envers ton entourage. Je t’admirais pour cela.
Aujourd’hui, je t’estime pour des qualités que tu ne m’avais pas révélées : ta capacité à t’affirmer, à te tenir debout pour défendre tes principes et à ne pas baisser les bras devant l’injustice, même si elle est le fait de quelqu’un de beaucoup plus gros que toi. Toutes mes félicitations.

Raymond Masson a dit…

Bonjour Monsieur Lacerte,

Juste un petit mot pour vous dire que j'ai appris que la Cour d'appel avait rejeté la requête de Me Julius Grey.

Je suis bien content pour vous et… pour nous tous aussi puisque ce jugement aura sans doute pour effet de ralentir les ardeurs des zélotes religieux de toutes tendances. Et Di*u sait qu'ils manifestent leurs croyances avec de plus en plus d'ostentation par les temps qui courent!

Félicitations à vous et à vos avocates.

Patrick Lamarre a dit…

Monsieur Lacerte,

Je tiens à vous féliciter pour votre victoire en cour d'appel.

Je lis régulièrement les billets mis en ligne sur votre blogue et j'apprécie particulièrement votre style littéraire intelligent, intéressant, incisif et comique. À en juger par la qualité de vos textes, la rigueur de vos analyses et le contenu des dossiers que vous montez, vous disposez de capacités mentales au-dessus de la moyenne.

Votre impressionnante ténacité n'a d'égale que votre droiture. Vous êtes un exemple à suivre pour tous ceux qui aspirent à une société où personne, si riche et puissant soit-il, n'est au-dessus de la loi.

J'ajoute également qu'il est manifeste que les accusations d'antisémitisme lancées à votre égard par vos adversaires n'ont aucun fondement. Vos observations sont raisonnables, fondées sur des faits vérifiables, et s'inscrivent parfaitement dans les limites de la liberté d'expression. Vous incitez simplement, à bon droit, les autorités policières et de l'arrondissement à faire leur travail sans favoritisme à l'endroit de certains puissants ou certaines communautés. Le jugement de la Cour du Québec de 2011 et celui de la fin 2013 dans le dossier civil convainquent aisément quiconque de la justesse de votre entreprise.

Espérons maintenant que la Cour Suprême du Canada refusera d'entendre cette poursuite-bâillon de telle sorte que l'on puisse vous lire encore longtemps.

Félicitations pour votre excellent travail.

Lelia Raynal a dit…

Bonjour Mr lacerte,

Je découvre seulement cette affaire via le dernier journal d'Outremont. Je me réjouis cette décision.

Je tiens à vous exprimer mon admiration pour votre détermination à ce que l'état de droit et la liberté DE TOUS soit respectée.

Une chance qu'il y quelques personnes comme vous pour que personne ne soit écrasé.