lundi 13 décembre 2010

LA "PARTIS-ÂNERIE" DE MARIE CINQ-MARS

Le 6 décembre dernier, si vous n’avez pas assisté à l’assemblée du conseil d’arrondissement du Plateau Mont-Royal, vous avez raté une méchante occasion de cerner l'exceptionnelle personnalité de la mairesse Marie Cinq-Mars.

Ce soir-là, il a suffi de l’intervention d’un commerçant de la rue Laurier pour que toute l’assistance prenne la mesure de la légèreté, de l’inconsistance et de la «partisânerie» de la première (?) dame d’Outremont. C’était pathétique et gênant.

Imaginez. Des commerçants, gros et petits, font des pieds et des mains pour entreprendre une revitalisation de la rue Laurier, du boulevard Saint-Laurent au Chemin de la Côte-Sainte-Catherine. Que voilà une belle initiative.

Pour la période des Fêtes, ces commerçants (qui ont pignon sur rue tant du côté du Plateau que d’Outremont) souhaitaient une uniformisation des décorations de Noël.

Certains de ces négociants sont donc allés présenter leur plan de décoration aux deux arrondissements. C’était tout ce qu’il y a de plus logique. Après tout, ne scande-t-on pas «Une île, une ville»?

Comment a réagi la mairesse d’Outremont à cette proposition? Plutôt que de respecter les vœux de ses commerçants, Marie-Antoinette Cinq-Mars a sauté sur l’occasion pour faire un power trip de petit potentat frustré.

video

Cliquer sur le triangle ci-haut pour voir la vidéo (7 minutes) du témoignage d'un commerçant et d'Alex Norris, le 6 décembre 2010.

Pas question que la mairesse se laisse damer le pion par les élus du Plateau. Elle s’est occupée elle-même de passer un sapin à ses adversaires du Plateau en donnant l’ordre aux cols bleus d’Outremont d’installer des sapins plus beaux, plus hauts et plus magnifiquement éclairés que ceux de ses rivaux du Plateau. Tiens, toé! Pour Cinq-Mars, la devise serait-elle «Une île, une fille»?

Du côté du Plateau, les élus de Projet Montréal s’étaient pourtant montrés favorables à la requête des commerçants de la rue Laurier. Alex Norris, le conseiller de la Ville (Mile-End) avait même pris la peine d’accompagner des commerçants de la rue Laurier à une séance qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville d’Outremont.

Mal lui en prit, car Marie Cinq-Mars l’a reçu comme un chien dans un jeu de quilles. Alex Norris, lui-même, ne s’attendait pas à une telle réception. «Je pense, a-t-il dit, que tout le monde a été un peu étonné de l’attitude de la mairesse d’Outremont qui a d
éploré que j’avais [sic] été invité à cet événement.».

C’est drôle, mais... quand il s’agit de manigancer un «comité bicéphale Outremont-Le Plateau» pour faire renaître de ses cendres le tristement célèbre comité sur les relations intercommunautaires destiné à satisfaire les quatre volontés d’un nabab hassidique, la Mère supérieure d’Outremont perd soudainement son air gribiche et se montre pas mal moins sainte-nitouche!

C'est à en perdre son yiddish!


Cliquer sur la caricature pour zoomer

5 commentaires:

Céline Forget a dit…

M. Lacerte,

Je tiens à aviser vos lecteurs que je n'ai jamais été informée de cette rencontre avec les commercants de l'avenue Laurier, M. Norris et Marie Cinq-Mars et des discussions d'uniformiser les décorations sur Laurier entre les 2 arrondissements.

Céline Forget
Conseillère d'arrondissement
Indépendante
Outremont, Montréal

Roman Korol a dit…

Quoi de plus anodin, que de vouloir embellir la rue Laurier d'une façon agréable pour la période des fêtes? Félicitations à Monsieur Alex Norris pour son acte humain à cet égard et honte à Madame la Mairesse pour ses gestes sans vergogne!

Mariclaude Ouimet a dit…

2013 approchant à petits pas, notre chère mairesse est en perpétuelle campagne de séduction électorale : sourire charismatique sur toutes les photos, remises de trophées, coupages de rubans, dons de sang, fête de la St-Jean, venue du Père Noel, inaugurations, souper de homards, ruelle verte et maintenant, hauteur des sapins de la rue Laurier ! ('' Mon père est plus grand et plus fort que le tien, nanananana !'')

Ces petits riens (facilement visibles de la majorité de la population) la confortent probablement dans son ''power trip'' de mairesse mais n'arrivent certes pas à tromper la minorité de la population qui s'intéressent de près aux affaires municipales !

C'est le principe même du fond de teint: ça cache les rides mais ça ne les enlève pas...! Les vrais problèmes sont toujours là !

Mon souhait pour 2011: que la mairesse accorde autant de profondeur à l'étude des dossiers municipaux qu'elle accorde d'importance à la hauteur de ses sapins !

Jean-Marc Corbeil a dit…

En tous cas, c'est bien vous qui caractérisez le mieux Marie Cinq-Mars! Pour s'en convaincre, il suffit de taper sur GOOGLE le nom de notre mairesse, pour ensuite cliquer sur la section "images". La série qui apparaitra est digne de Jeanne-d'Arc pourfendant les ennemis de la France, Marie repoussant la plèbe d'Outremont. À quand la béatification!

Roman Korol a dit…

Je souhaite un Joyeux Noël à tous et toutes, puis une bonne et heureuse Novelle Année!

http://www.youtube.com/watch_popup?v=SXh7JR9oKVE&vq=medium#t=49

Euhh . . . serait-ce permis, même, dans le bourg d'Outremont?