dimanche 24 janvier 2010

LE VER SOLIDAIRE

Reprendre le collier après le congé des Fêtes, avouez que ce n'est facile pour personne. Revenir à Outremont dans la neige et la gadoue à la suite d'un séjour dans le Sud, c'est encore plus rebutant. Quand, en plus, on retourne à l'hôtel de ville et qu'on trouve sur son bureau le dossier dégoulinant du non déneigement du "secteur vert" durant le sabbat, on peut imaginer combien ça peut être déprimant pour une mairesse.

Eh! bien, détrompez-vous. Au retour de ses vacances de Noël, une fuite des autorités aéroportuaires américaines nous a appris que Marie Cinq-Mars est immunisée contre la déprime post-sabbatique.

Imaginez-vous qu'en la soumettant aux nouveaux "body scans" installés par la douane américaine au lendemain de l'attentat raté du 25 décembre, les agents ont eu la surprise de leur vie en découvrant que la première dame d'Outremont était porteuse du... ver solidaire.

Cliquer sur la photo pour voir l'ensemble de la scène aéroportuaire

De l'avis des spécialistes, le fait d'avoir vécu en symbiose pendant de nombreuses années avec ce taenia talmudicus, aurait permis à son organisme de s'adapter à son hôte parasitaire au point où elle ne pourrait survivre si elle tentait aujourd'hui de l'expulser.

Dans ces conditions, vous comprenez que madame Cinq-Mars, sur les conseils des plus grands rabbins et dirigeants hassidiques, n'entend pas subir quelque intervention chirurgicale que ce soit pour déloger l'intrus avec lequel elle vie dans la plus belle promiscuité.

Il semble que ce soit lors d'une randonnée de vélo dans les rues et ruelles de sa ville adorée (devenue son merveilleux arrondissement où il fait si bon vivre) qu'elle aurait été exposée au lombric communément appelé Érouv. D'ailleurs une nouvelle directive émanant du département de Santé et sécurité publique recommandera sous peu aux piétons, cyclistes et conducteurs de voitures décapotables d'éviter de se promener la bouche ouverte dans les arrondissements d'Outremont, du Plateau Mont-Royal et de Côte-des-Neiges afin de ne pas inhaler les particules d'anneaux parasitaires présentes dans la sphère publique à raison de 666 ppm.

Ce que les scientifiques n'arrivent pas encore à s'expliquer, c'est pourquoi, en dépit du nombre impressionnant d'érouvs qui sillonnent l'arrondissement, les intégristes hassidiques n'ont pas encore trouvé le moyen de déplacer leurs voitures entre le vendredi soir et le samedi soir?

Le fantôme de l'érouv de la rue Bernard remarqué par L'Express d'Outremont, le 12 mai 2009.

Grâce à leurs érouvs, les hassidim sont pourtant passés maîtres dans l'art de trouver des combines leur permettant de déjouer plusieurs des 613 commandements (mitzvots) qui régissent tous les aspects de leur vie, de la naissance à la mort, du coucher au lever, de la synagogue au bureau et de la cuisine à la chambre à coucher. À preuve, ce vidéo très révélateur des vertus de l'érouv qui peut même faciliter les choses au moment des besoins intimes!

C'est d'autant plus étonnant que certains ultra-religieux de chez nous se pratiquent à qui mieux mieux à bafouer et torpiller nos règlements municipaux. Parlez-en à Michael Rosenberg, la sommité en la matière qui n'a pas hésité une nanoseconde à poursuivre les élus municipaux qui lui avaient pourtant maintes et maintes fois prouvé qu'ils étaient ses amis et ses plus loyaux sujets.

C'est au président de Rosdev que les citoyens d'Outremont ont fait le cadeau d'assumer la note très salée de la cause Rosenberg et al. c. Ville d'Outremont *, rendue le 21 juin 2001, jugement qui lui donne sur un plateau... de "justice" le droit de procéder à l'installation de l'erouv. Mais pas de saint danger qu'il ait négocié avec son rabbin fantôme du 5253 Hutchison la possibilité de permettre à ses ouailles de déplacer leurs fourgonnettes les jours de déneigement. Une hernie discale est si vite chopée!

* Ce fameux jugement Rosenberg oblige aussi l'arrondissement à RÉGLEMENTER cette pratique. N'ayez crainte. Nous reviendrons bientôt sur cet aspect du jugement.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

''vidéo très révélateur des vertus de l'érouv ''
Je viens de visionner cette vidéo que je conseille fortement aux lecteurs de ce blogue!
Au début je pensais qu'il s'agissait d'un hurluberlu qui disait des conneries mais j'ai dû me rendre à l'évidence que ce professeur était SÉRIEUX!!!
Très instructif et je crois maintenant que ces ''erouvs'' ont leur place dans la société québécoise.
J'aimerais toutefois apporter ces quelques précisions, après avoir lu les commentaires laissés par deux des adeptes de la secte:

Voilà où réside le problème!! Le rambam ici ne joue aucun rôle car le tsourat bilbhoquet ne peut pas mesurer plus que 23.5 houtsipouhs. Cela causerait le htiplouc de complètement annuler le schtroumpf obtenu en multipliant les hadgarahs.
Bien sûr, le erouv obtenu par le dédoublement du spihouris pourrait faire office de yiphiphip hourrah si celle-ci est tendue un soir de pleine lune. Encore faudrait-il que la température ne dépasse pas 13 degrés Celsius car alors l'exercice serait vain et ce serait le retour au point de départ. Voilà, j'espère que ces quelques précisions sauront vous remettre sur le droit chemin et que vos mahlokets ne vous feront pas trop souffrir...

Anonyme a dit…

Effectivement, la video qui traite des vertus de l'érouv est une perle... d'imbécilité!!!

Je ne peux croire qu'elle soit téléchargeable, c'est une blague! Ça dépasse mon entendement tellement c'est abrutissant! Ceci dit, ça explique beaucoup de choses sur les ultra-orthodoxes. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué! Sauf que là, c'est si compliqué qu'on finit même par y perdre le fil!

En tout cas, si vous décidez de devenir juif ultra orthodoxe, attention où vous mettez le petit doigt et surtout, n'allez pas dans les toilettes le jour du Sabbat... ou alors pensez à apporter 3 petites baguettes! ;)

Anonyme a dit…

''Effectivement, la video qui traite des vertus de l'érouv est une perle... d'imbécilité!!!''

Tout à fait! Loufoque!!
Oh! qu'il y aurait matière à monter un sketch rigolo mais qui soulèverait le défi??
S.V.P, peuple choisi, acceptez qu'on se marre un peu? Rien de très méchant; juste quelques blagues sur vos drôles d'habitudes?
On se moque parfois des habitants de Terre-Neuve mais ils n'accusent personne de ''anti-Terreneuvien'' alors si quelques personnes tournent au ridicule vos superstitions, ne les accusz pas d'être ''antisémite''...:-)
Allez, je promets de ne choisir que des aliments ''kasher'' durant une semaine, juste pour vous faire plaisir.

Anonyme a dit…

Je crois que ce texte devrait être distribué largement; il vient de source sûre et parle de lui-même. Je n'ai pas pu le regarder en entier. C'est trop demander. Les propos sont constants si on parle de vacuité.

Comment peut-on encore à ce jour tenir compte de telles élucubrations?

J'espère que les personnes en autorité sauront prendre des notes et prendre des décisions en conséquence.

Mariclaude a dit…

À l'Anonyme qui veut manger ''casher'' pendant 1 semaine, sachez que vous le faites déjà et ce depuis longtemps.

75% des produits alimentaires (sauf la viande) que nous retrouvons dans nos épiceries sont ''cashérisés''!

Et cette ''cashérisation'', plutôt onéreuse, entre dans les coûts de fabrication du produit et donc ce dernier est vendu plus cher et donc, quelqu'un doit payer pour ça et donc, c'est vous et moi!!

Voir sur le présent site, le reportage sur les produits casher de (émission JE de TVA,11.05.07).

Je le répète encore: le site de Pierre Lacerte est truffé d'informations pertinentes et hautement instructives !

Mariclaude a dit…

Je viens tout juste de suivre mon cours en ligne sur l'érouv et je me suis complètement perdue : j'avais beau garder ma main sur le fil de l'érouv, j'ai jamais retrouvé le prof, ni la sortie !

J'ai au moins compris une chose: ça prend au minimum toute une vie pour étudier la torah ! Et moi qui se plaignais quand je devais apprendre par coeur les 10commandements !

Par contre, comprendre la torah demanderait problablement de croire en la réincarnation ou d'être un chat avec ses 7 vies !

Je comprends mieux aussi pourquoi dans les écoles illégales, il n'y a pas de place pour suivre les cours obligatoires du Ministère de l'Éducation (ex: le français): c'est une simple question de temps et le temps, ils n'en ont plus pour d'autre matière que la torah !!

Par contre, un fait m'inquiète particulièrement et aucun élève n'a soulevé ce problème: qu'est-ce qui se passe quand on souffre de gastro-entérite ?

Anonyme a dit…

À Mariclaude:

Au sujet des Produits alimentaires ''cashérisés'', j'étais déjà au courant bien avant l'émission de JE à TVA en question :-)
Le plus triste dans cette affaire c'est que la majorité des consommateurs semblent ignorer cette duperie ou alors se cachent la tête dans le sable.
Le ''papier de toilette'' cashérisé restera pour moi le summum de cette stupidité.
J'ai déjà énvoyé plusieurs commentaires à ce sujet, et sur cette cashérisation en général, aux compagnies qui soit produisent ces produits ou qui les distribuent.
Les réponses sont, en généal, très vagues et du genre: nous faisons notre possible pour plaire à la majorité et bla, bla, bla...
Ce qu'il faudrait faire c'est d'exploiter les conneries comme celles véhiculées par cette vidéo.
Il faudrait que les acheteurs de produits alimentaires découvrent à qui ils ont affaire chaque fois qu'ils choisissent un aliment sur lequel paraît un des nombreux symboles dits ''casher'' ou ''Kosher''. Et ils se multiplient!!!
Prenez les quelques secondes qu'il faut pour les identifier.

Anonyme a dit…

Je n'appartiens à aucune religion, mais je sais que c'est ce genre de pratiques que le personnage du Christ (peu importe qu'il ait existé ou non) tournait en dérision quand il disait aux Pharisiens (les ancêtres spirituels, après tout, des juifs ultra-orthodoxes) :
"Hypocrites! Vous filtrez la mouche et vous avalez le chameau [deux créatures que les Juifs n'ont pas le droit de manger, selon la Torah]."

Anonyme a dit…

Merci pour l'information au sujet de l'alimentation et du paper Kacher. Je vais dorenavant verifier ce que j'achete afin de ne pas payer plus cher inutilement en avisant egalement le marchand de mon choix.