vendredi 18 juin 2010

LE LAIT MATERNEL MAUDIT

Le 15 juin 2010, Le Devoir nous apprenait que Montréal connaissait le plus faible taux de crimes haineux au pays. Selon Statistiques Canada, en 2008, Montréal avait été le théâtre de 38 des 1036 crimes haineux répertoriés au Canada. C'est 6,3 fois moins qu'à Vancouver ou à Hamilton. Quoi qu'il en soit, cela demeure tout de même 6,3 fois trop.

À l'échelle du pays, pas moins de 55% de ces crimes sont perpétrés contre des citoyens noirs ou d'origine sud-asiatique (Indiens, Pakistanais).
Par ailleurs, 26% des crimes haineux sont motivés par la religion et 16 % par l'orientation sexuelle. Dans les faits, on constate que des personnes de religion juive sont autant victimes de crimes haineux que les gais. Devant ce constat, qui pourra se vanter de vivre dans une société vraiment civilisée?

Heureusement, les statistiques indiquent que Montréal est moins touchée que le reste du Canada. Pourtant - vous me corrigerez si je me trompe -, il me semble qu'au pays, le Québec est pointé du doigt plus souvent qu'à son tour. Quand on lit certains quotidiens anglophones, les Québécois sont souvent décrits comme ayant plus maltraité les Amérindiens que dans le ROC (Rest of Canada). Idem avec les minorités anglophones, juives, etc. À tel point que nos politiciens sont prêts à se battre la coulpe 6,3 fois plus qu'ailleurs dans "le plus meilleur pays du monde".

C'est Pierre Foglia, à mon sens, qui avait le
mieux déploré ce phénomène à la suite l’incendie, en 2005, de la bibliothèque de l’école Tamuld-Torah unis par Sleiman Elmerhebi, un jeune d'origine arabe. Rappelez-vous, c'est cet acte criminel qui avait poussé le gouvernement Charest à offrir 36 millions de dollars pour subventionner des écoles juives privées. Écoutez Foglia:

"Mais bon Dieu, cela reste un incendie dans la bibliothèque d’une école primaire. Pas une bombe dans un autobus. On a pourtant vu défiler sur les lieux le premier ministre du Canada, celui du Québec, le maire de Montréal... Ne manquait que Kofi Annan. Et pour commenter ce fait divers, ils ont tous emprunté au vocabulaire des génocides, ignoble, odieux ont-ils osé dire, tandis que leurs hôtes évoquaient bien entendu l’évidente montée de l’antisémitisme dans l
a société québécoise... T’imagines si on était tombé sur un réseau de terroristes? Pour le coup, on aurait financé à 100 % les universités de Tel-Aviv."

Deux ans plus tôt, c'était Ghila Sroka, directrice de La Tribune Juive
qui se vidait le coeur en affirmant:

"
Montréal est une ville fasciste et totalitaire où il est de bon ton de s’affirmer et de s’affirmer antisémite". Elle déplorait la montée dans la métropole "d’un nationalisme teinté de fascisme ecclésiastique... courant porté par le triumvirat de la haine que forment les universités, les médias et les syndicats... lieux d’épanouissement d’une judéophobie perverse entretenue par les ennemis d’Israël et des juifs".

Cette fois-là, notre réputation avait été sauvée par François Cardinal et Pierre Bourgault qui l'avait ramassée d'aplomb da
ns sa chronique du Journal de Montréal.

En 2007, c'est Claude Jasmin qui s'est fait traiter d'antisémite après avoir publié une lettre dans un journal local et dans laquelle il décriait l'auto-ghettoïsation des hassidim. Cela lui avait coûté sa candidature péquiste dans la circonscription d'Outremont.


Je ne sais pas ce que le Québec a fait pour que cette étiquette lui colle à la peau comme une honteuse étoile jaune.

Parfois, je me demande si c'est la faute aux Cyniques qui ont joué dans le film IXE-13, du cinéaste Jacques Godbout.

Cliquer sur la photo pour visionner le
film humoristique de Godbout réalisé en 1971



Ça fait pourtant longtemps qu'Adrien Arcand porte l'arme à gauche. C'est sans compter que le fasciste antisémite avait surtout connu la notoriété dans le reste du Canada!

Quoi qu'il en soit, il semble bien que ce n'est pas demain que les choses vont s'arranger. Les accusations d'islamophobie, de racisme, de chauvinisme et d'antisémitisme risquent, au contraire, de se multiplier. Comme l'écrivait Mario Roy dans La Presse du 22 mai 2010, "les dieux gagnent rapidement du terrain, en particulier ceux qui aiment davantage l'intégrisme que la tolérance."

Le dernier acte antisémite dont nous avons eu connaissance se serait produit le 21 mars dernier, dans une synagogue de la rue Durocher, à Outremont.

Quelqu'un se serait introduit durant la nuit par une fenêtre à l'arrière de la synagogue et aurait dessiné deux croix gammées sur l'autel de la synagogue.

Le geste est grossier et dégradant. Dans cette histoire, toutefois, un fait surprend. À en croire les journaux locaux, le ou les malfaiteurs se seraient "contentés" de tracer les deux swastikas avant de filer. Ils n'ont rien saccagé, rien brûlé, rien détruit. Ils n'ont même pas dérobé les boîtes d'aumônes suspendues au mur! Cela est si étonnant que sur le site du journal Vos iz Neias? certains commentateurs se demandent si ce ne serait pas quelqu'un de la communauté hassidique qui aurait pu faire le coup.

Commentateur # 3 : willing to bet that it was an insider(meesheloonee)
Commentateur # 4 : I think you're going too far, I hope you're wrong.
Commentateur # 5 : Its so funny my wife just said the same thing.


En apprenant dans le journal de la communauté juive que le méfait aurait été perpétré avec un marqueur noir se trouvant dans un étui de tefilin, le commentaire de Gefilte Fish (# 8) laisse plus songeur encore: Which goy knows to look in tfilin bags for markers? #3 might have a point. (Quel non-juif pouvait savoir qu'un étui de tefilin renferme des marqueurs?)

Le malaise s'amplifie, mais cela n'empêche pas certains commentaires antiquébécois de s'afficher au grand jour. Selon le commentateur # 6, " Anti-Semitism and Montreal are almost synonymous!... Yidden in Montreal are at the mercy of the "authorities" who nod and wink to these punks and gangsters!

La palme revient à Yoine Cohen, le commentateur # 9. Selon lui, l'antisémitisme des francophones leur est transmis par le lait maternel! Il écrit: Montrealers love hockey and hate Jews! ... Any country that has any sort of Nationalism must by force of history have Anti Semitism as its central program. Yes of course the Frenchies (Francaphones - there you have it! I know the stupid terms) hide their hate under all kinds of masks. But they get it with their mother's milk each and every one of them. I don't know French but I do know how to curse a Jew in French. "mudz taabarneck juives vozetz en cheien" and if my spelling is wrong ... phew the Francois

Comme quoi, en fait de racisme pur et dur, je ne connais pas une seule communauté qui puisse faire de remontrances aux autres.


Trêve de grossièretés. On peut toujours espérer que le ou les profanateurs se fassent épingler. En revanche, même en l'absence de preuves, on peut craindre que l'incident soit officiellement comptabilisé dans la colonne des crimes haineux de la cuvée 2010. On pourra très certainement compter sur Mayer Feig pour le rappeler aux fonctionnaires de Statistiques Canada.

M. Feig était
d'ailleurs furieux que les grands quotidiens de Montréal n'aient pas fait leurs choux gras de cet incident. Il n'a pas perdu de temps à le faire savoir à Thomas Mulcair, le député NPD d'Outremont qui a publié un communiqué de presse et une déclaration d'indignation personnalisée qui était erronée sur les faits. Tout ça, sans même savoir si le vandalisme était le fruit pourri de l'antisémitisme ou d'un acte perpétré à l'interne.
Cliquer sur la photo de M. Mulcair pour prendre connaissance du contenu des deux documents

Certains se sont demandé si M. Feig n'avait pas besoin d'un tel évènement pour faire oublier les récentes accusations de contrebande d'alcool portées contre la synagogue située au 6019 Durocher. Nous ne le saurons probablement jamais.


Pour dédramatiser la chose, sans toutefois la banaliser, il est tout de même stupéfiant d'apprendre que dans ce lieu sacré, les malfrats n'ont trouvé rien de mieux à subtiliser que de vulgaires paquets de... cigarettes! Après l'alcool, certains se seraient-ils recyclés dans les cigarettes? Ah! la diversification. Y'a rien de mieux pour le business,

Sur la photo ci-contre, dix jours après le dépôt des accusations formelles, le trafic d'alcool semble continuer d'être florissant. Cliquer sur la photo pour d'autres images


_________________________________________________________________________________________________


3 JUILLET 2010: NOUVELLE TROUBLANTE DIFFUSÉE SUR LA CHAÎNE NEWS 4 DE WASHINGTON

Une étudiante juive habitant sur le campus de l'Université George Washington a affirmé avoir été victime d'une attaque antisémite. Elle avait appelé les autorités policières après avoir trouvé des croix gammées sur la porte de sa chambre. Interrogée par le FBI, elle a fini par avouer être l'auteure du méfait.

Malheureusement, le FBI n'a pas juridiction à Outremont!


Pour visionner le reportage, cliquer sur la photo

8 commentaires:

Anonyme a dit…

drôle de néo-nazi que ce "profanateur" mystère : la croix gammée est mal dessinée (regardez les branches!)

Étaoin Shrdlu (“Moron Plonk”) a dit…

Il y a 50 ans, les juifs n’étaient pas bienvenus à l’université Mc-Gill.

Les clubs anglais non-plus refusaient les juifs, et Hampstead interdisait aux juifs d’y habiter.

Et après ça, les anglais disent que ce sont nous les racistes!


D’où l’importance de sortir au plus sacrant de ce pays de cul qu’est le canada.

Anonyme a dit…

Oui, ça m'a tout l'air d'un ''inside job'' Ce ne serait pas la première fois...
Le message précédent conçernant la drôle de croix gammée: ben oui, pas mal grotesque et tout à fait enfantine. Si elle avait été dessinée par un individu ''haineux'' il ( elle )aurait su comment la tracer correctement.
Cela dit, chaque fois que je prends connaissance d'un fait divers comme celui-là ça me rappelle les scènes dans les films de vampires où l'on voit le vampire horrifié devant un crucifix brandi devant lui. :-)
Mais quand est-ce qu'on va enterrer cette méchante croix gammée qui semble avoir le même effet sur certaines personnes et la remplacer par un marteau et une faucille?

Mariclaude a dit…

En mars, les Hassidims faisaient la une des médias à cause des subventions pour leurs écoles privées, du non-respect du programme pédagogique québécois et de la contrebande d'alcool dans les synagogues.

Il est évident qu'ils ont tenté une diversion '' anti-sémite '' afin d'attirer la pitié de la population sur leur sort !

Il serait peut-être temps qu'ils installent des barreaux aux fenêtres (côté ruelle) de la synagogue, question de se protéger des méchants vandales !!

Anonyme a dit…

Il est temps que les Québécois affirment leur identité et défendent leurs valeurs.
Certains n'oseraient plus (pour se faire du capital politique ou médiatique) les accuser de tout et n'importe quoi.
Il existe dans le monde peu de peuples aussi tolérants et de société aussi intelligemment tournée vers les relations harmonieuses et pacifiques.
Qu'on se le dise !

Marie-Madeleine a dit…

Monsieur,

Vous oubliez de mentionner l’affaire Michaud. Souvenez-vous. Le 14 décembre 2000, Yves Michaud avait fait l’objet d’une motion de blâme de l’Assemblée nationale pour avoir raconté une anecdote lors d’une entrevue radiophonique animée par Paul Arcand sur les ondes de CKAC.

M. Michaud avait simplement fait référence à une conversation tenue, chez son coiffeur, avec un ami juif à qui il avait fait remarquer que le peuple juif n’avait pas le monopole de la souffrance dans le monde. Il avait fait état des souffrances des Arméniens, des Palestiniens et des Rwandais. Cette condamnation était carrément répugnante.

S’il fallait que tout le sucre qui est cassé sur le dos des Québécois fasse l’objet d’un blâme de l’Assemblée nationale du Québec, le Parlement serait paralysé à l’année!

Rolande a dit…

L’odieuse et irrémédiable affaire Michaud ne doit pas s’en aller aux « eaux usées de notre histoire ». S’impose ici avec force notre Je me souviens.

Par ailleurs, l’injuste camouflet infligé à Claude Jasmin pourrait être effacé honorablement. Je suggère au Parti Québécois d’offrir à l’écrivain un poste de candidat lors de la prochaine élection.

Peuple à genoux, le temps est venu de te tenir debout.

Étaoin Shrdlu (“Moron Plonk”) a dit…

Je vous invite a regarder ce petit bout de film qui se passe de commentaires:

http://www.youtube.com/watch?v=eLt5U7VcHw8