lundi 16 février 2009

LE FESTIVAL DU CROUTON PLASTIFIÉ

La semaine dernière, dans l'entrevue qu'il a accordée à L'Express d'Outremont, le conseiller Louis Moffatt se pétait les bretelles. Faut dire qu'il en a abattu du travail en trois ou quatre ans passés à la tête du Comité permanent sur les relations intercommunautaires.

Voyez un peu. Lorsque le journaliste lui demande de donner des exemples de ce qu'il a accompli avec son Comité, Moffatt ne trouve rien de mieux à présenter que le rituel de la crémation du pain. "C'est un événement public où tout le monde peut aller; juifs et non juifs", dit-il fièrement.

C'est tout ce qui lui est venue à l'esprit pour vendre les mérites et la pertinence de son comité? On ne voudrait pas faire les rabat-joie, mais c'est pic-pic comme bilan, vous ne trouvez pas?

Si vous voulez trouver un spécimen non-hassidique dans la masse des joyeux fêtards qui se sont réunis le 18 avril 2008, sortez vos microscopes. On les cherche encore.

Me semble de voir nos petites familles arméniennes, maronites, grecques, italiennes, chinoises et francophones se "greyer de botterleaux" et s'en aller gaiement faire une
sortie au dépotoir municipal. Félicitation pour votre beau programme, Louis! Ça c'est définitivement voué à rapprocher les communautés d'Outremont.

Chevauchant les sapins rouillés du dernier Noël, les sacs Glad éventrés, les vieux rouleaux de tapis maculés de boue, les carcasses de pneus usés à la fesse et les restes de gyproc bouffi, tout ce beau monde se réunirait autour d'un bout de tuyau centenaire exhumé des entrailles de l'avenue Bernard. On y ferait un espèce de feu de la Saint-Jean que nos concitoyens hassidim alimenteraient en lançant des croutons de pain emballés dans des sacs de plastique de chez Benty's. À côté de ça, c'est sûr, le Festival mondial de folklore de Drummondville a des croutes à manger s'il ne veut pas se faire damer le pion par Outremont.

Qu'attendent Moffatt et le conseil d'arrondissement uni sous la bannière de l'UCIM pour réclamer une place de choix dans la prochaine édition du Guide Michelin? Outremontais de bonne volonté, avouez que vous brûlez d'envie d'entrer dans la ronde et de danser au milieu de ce décor de rêve.


3 commentaires:

parano a dit…

Après la partie d'huitres et la dégustation de homards, le fameux festival de la mouette d'Outremont!

Anonyme a dit…

Holà! Mais si ces croûtons de pain sont ''kosher''...ne serait-ce pas sacrilège de les brûler??
Qu'il y aurait donc du matériel pour faire un soap à la télé!! :-)

Anonyme a dit…

À ne pas manquer, un évènement surréaliste à la Kustirica, fumant, j'y serai!!!