jeudi 6 février 2014

LA BÂTISSEUSE DE PONTS



Tout au long de sa campagne électorale sous la bannière de Projet Montréal, Mindy Pollak n’a eu de cesse de répéter qu’elle n’était pas la marionnette des leaders hassidiques de sa communauté. Elle a aussi crié sur tous les toits qu’elle serait la représentante de tous les citoyens de son district. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est très très mal parti.

Lundi dernier, lors de la période de questions de la séance du conseil d’Outremont, la jeune conseillère ultraorthodoxe a raté non pas une, mais bien deux belles occasions de montrer que ses promesses électorales n’étaient pas que des slogans creux ou des vœux pieux.

Nous avons présenté à Mme Pollak le permis qu’elle avait elle-même réclamé au nom de la congrégation hassidique du 5843 Hutchison. Ce permis dont elle était la mandataire autorisait
Le trajet de la bruyante procession sur les rues résidentielles
la tenue d’une procession et d’une célébration sur le domaine public le dimanche 20 octobre 2013. Cette autorisation était assortie de conditions bien précises, dont l’interdiction formelle d’utiliser des appareils sonores diffusant à l’extérieur sur le site. 

Or, il s’avère que tout le long du parcours de la procession, les fêtards ont trimbalé avec eux de gros amplificateurs qui ont craché une musique stridente à fond la caisse (voir l'extrait vidéo de 14 secondes).

Vous savez ce qu’a répondu Mindy Pollak lorsque nous lui avons demandé comment elle pouvait prétendre rebâtir des ponts entre les membres de sa communauté et les autres citoyens si elle-même ne respecte pas les conditions des permis qui lui sont délivrés? «L’évènement a eu lieu sur le Plateau. Je ne vois pas le relevance [sic]de le porter ici au conseil d’Outremont.» (période de questions à 24 min 7 sec)

Ah! bon, Mme Pollak. Pour vous, y’a rien là de bafouer les conditions d’un permis quand vous commettez l’infraction sur le territoire de l’arrondissement voisin? Belle mentalité! Vous vous moquez peut-être aussi des plaintes qui ont été portés par des résidents incommodés ? On voit combien
Mindy Pollak, conseillère du district Claude-Ryan
vous êtes respectueuse à la fois des citoyens que vous représentez et de ceux du Plateau où vous résidez. Avez-vous oublié que la moitié des résidents de la rue Hutchison à qui vous avez cassé les oreilles par un beau dimanche après-midi de congé sont des citoyens d’Outremont? Vos citoyens !

Nous n’avons rien pu tirer d’autre de Mme Pollak. Elle est restée fermée comme une huître. En revanche, derrière moi dans la salle, un homme qui n’appréciait pas que je mette la conseillère devant ses contradictions n’a pu résister à s’exprimer à sa place en me lançant un «Oh! Ta gueule»* bien senti qui a fait rigoler même la mairesse Cinq-Mars qui présidait l’assemblée. Croyez-le ou non, ce gentleman qui m’a apostrophé était… le père de la conseillère Pollak. Belle équipe!


* «Oh! Shut up»




Aucun commentaire: