lundi 21 mars 2011

LA JUSTICE DES DIEUX


La justice des dieux peut encore attendre. Entre temps, celle des hommes vient d’être rendue. Et bien rendue!

Cet après-midi, après plus de deux ans et demi de tracas, contrariétés et tribulations de toutes sortes, le jugement est finalement tombé... sur la tête de mes poursuivants.

Après avoir échoué dans sa tentative de me faire accuser de harcèlement, Michael Rosenberg, le président de l’empire milliardaire Rosdev, vient de mordre la poussière pour une deuxième fois.

M. Rosenberg a tenté de vendre à la juge Manon Ouimet que je lui cause plus de stress qu’il était capable d’en supporter. À entendre le pieux homme, il craindrait pour sa vie (!), sa sécurité, la sécurité de sa famille et pour ses biens terrestres. À l’en croire, il aurait plus peur de moi que des syndicats qu’il casse et écrase dans certains de ses hôtels. Je ne soupçonnais pas détenir un tel pouvoir d'épouvante à l’endroit du puissant ploutocrate.
Malheureusement pour lui, la juge n’achète pas sa supposée frayeur.


La justice des dieux ne s'achète pas. La justice des hommes ne s'achète pas... toujours!
 
Au paragraphe 98 du jugement de 17 pages, l'honorable Manon Ouimet écrit ceci: 


« Il y a lieu cependant de douter de l’existence d’une crainte réelle quand on sait qu’à deux reprises, après la plainte faite à la police, les plaignants [Rosenberg] ont volontairement posé des gestes provocateurs à l’endroit du défendeur [Lacerte]. »  

Au paragraphe 99, la juge poursuit :

« Trois témoins ont également rapporté à la cour l’attitude et les paroles prononcées par les Rosenberg lors de face-à-face avec Lacerte. Ni leur attitude ni leurs propos ne traduisent la crainte. »

Le clou dans le cercueil de la crédibilité de Michael Rosenberg et son fils Martin a été planté au paragraphe 100. L‘honorable juge Ouimet écrit et je cite:

« La preuve a également révélé que l’enquêteur au dossier a informé Lacerte au début des procédures que les plaignants [Rosenberg] étaient prêts à retirer leur plainte s’il fermait son blogue. Mme Martine Deslauriers, témoin de la défense, a entendu la proposition de la bouche de Martin Rosenberg lui-même. La plainte au criminel aurait-elle été utilisée comme outil de négociation? Le fait que la fermeture du blogue demeure un objectif poursuivi par les plaignants jette forcément une ombre sur l’existence d’une crainte réelle de subir des lésions personnelles de la part du défendeur [Lacerte]. »

Je pourrais continuer encore et encore, mais en cette soirée de victoire attendue depuis si longtemps, vous ne m’en voudrez pas de vous faire faux bond et de me la couler douce.

Je vous laisse donc le loisir de lire le jugement
intégral qui vient de rétablir les faits, en plus de prouver qu'il arrive que des jugements terrestres ne s’achètent pas toujours facilement.

 








Oh! Ribbono Shel Olom. Pardonnez-lui... même s'il savait ce qu'il faisait.

50 commentaires:

Gébé Tremblay a dit…

BRRRAAAAVVVVOOOO!!!!!!!

Roman Korol a dit…

Félicitations, Monsieur Lacerte! Mille fois, Bravo!

Serait-il possible de savoir, quel bureau d'avocats aurait consenti à épauler - évidemment de tout son sérieux!! - cette accusation archi-frivole contre vous?

Jean-Marc Corbeil a dit…

Bravo Monsieur Lacerte, vous avez gagné une manche contre l'appareil répressif qui visait à vous bâillonner.

Si les gens avaient votre courage, notre société serait plus juste. Merci à vous!

Stéphane Rivard a dit…

Toujours aussi combattif, féru de justice et avec un sens de l'humour coloré.

Bravo Pierre pour cette petite victoire! Et bon succès pour la prochaine comparution!

Claire Fortin a dit…

Il est possible de se sentir persécuté lorsque l'on est pris en flagrant délit d'enfreindre la loi, mais la solution n'est pas de poursuivre en justice celui qui pointe du doigt mais bien plutôt de respecter la loi.

Pierre, j'espère que ton "persécuteur" à toi va avoir son traducteur pas trop loin pour qu'il puisse apprécier mon commentaire! J'espère que ce jugement va éclairer la cause civile. Je suppose que le monsieur va tenter de dire que tu détruis sa réputation! Hé bien sa réputation il la faite lui-même, je pense.

Claire Fortin a dit…

Oups! Je n'avais pas terminé...

Voilà une histoire qui montre bien que la loi, en démocratie, demeure le rempart de la paix sociale.

Celui qui "stationne en double", soulagé du seul fait qu'il paie les contraventions, est doublement irrespectueux de la loi et court après le trouble en le faisant lui-même! Si celui-là en rajoute en poursuivant en justice celui qui demande que l'on respecte la loi, on peut imaginer à quel point son incompréhension de l'utilité de la loi est profonde.

Quand on est une personne importante, pour mériter le respect, il faut être aussi respectable et pour être respectable, il faut respecter la loi.

L'autre solution est de déménager dans un pays ou personne ne respecte la loi, on appelle cela l'enfer.

Gilles Dauphin a dit…

Félicitations Pierre d'avoir mené ce premier combat jusqu'au bout car, si je comprends bien, monsieur Rosenberg a bien l'intention d'utiliser son argent et le système judiciaire pour atteindre son seul but : te réduire au silence.

Danielle Guy a dit…

Félicitations M. Lacerte, Vous avez mon appui dans votre engagement à faire respecter les lois, envers et surtout contre ceux qui les méprisent chaque jour aux yeux de tous.
Merci de lutter pour nous pour une vie meilleure dans notre beau quartier.

Sylvie Potvin a dit…

Bravo Pierre,

Ton courage m'inspire à écrire à nos élus pour leur poser plus de questions. Il ne faut pas qu'ils pensent qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Nous devons nous présenter aux assemblées de la ville pour que nos élus sachent que nous voulons une vraie démocratie.

Christine Bernier a dit…

Cher monsieur Lacerte,

Recevez toutes mes félicitations! Vous me donnez beaucoup d'espoir pour agir afin que cessent ces pratiques abusives. Notre vie domestique est empoisonnée par les frasques de notre voisine que nous (7 propriétaires), voulons d'ailleurs poursuivre en justice. Merci de nous donner ce courage.

claude bouchard a dit…

Cher Pierre,
Toute mon admiration et mon respect pour ce combat mené courageusement contre des détracteurs utilisant
couramment les formes de l'hostilité, de l'ostracisme, de l'intimidation dans le but de faire peur.
Cela me donne espoir que nos élus,notre système politique cessent de faire des passes droits à ces manipulateurs qui se pensent intouchables et qui ramènent tout vers eux et qui se servent du pouvoir et de notre système politique. Voilà donc de nouveaux espoirs et grâce à ta détermination, je me sens aujourd'hui moins désabusée.

Lucille Mallette a dit…

M.Lacerte,
j'admire votre persévérance et je vous remercie d'avoir défendu les droits des citoyens à une vie sociale de qualité.

Catherine Tremblay a dit…

Bravo Pierre Lacerte ! Je suis heureuse de constater qu'à force de persévérance, la souris peut venir à bout de l'éléphant. J'admire ta détermination.

Bouvet Christian a dit…

La liberté est pouvoir sur soi-même, et les richesses ne sont que pouvoir sur les autres.

[Citation de Denis de Rougemont]

Peter Gnass a dit…

Bonjour Pierre Lacerte,
C’est depuis longtemps que j’admire vos action, afin de protéger notre
quartier, notre culture, et nos droits envers la communauté hassidique, qui
semble avoir la volonté certaine de nous faire plier et de remplacer leur
culture par la nôtre. La seule action que nous avons prise à date, est de
manifester notre appartenance par le drapeau du Québec, visible sur la rue
Durocher. Je vous offre mon appui, et mon temps libre, afin de travailler
avec vous pour la cause qui nous concerne tous. Merci.

Peter Gnass, 5182 Durocher

Anne McLaughlin a dit…

Ah, tiens donc? La juge n'a pas cru que la sécurité de la famille Rosenberg était menacée par ce terroriste de la caméra, qui ose photographier les activités illégales qu'il voit, de sa propre fenêtre, se produire devant chez lui?
Mais où allons-nous, si on ne peut même plus stationner en double n'importe où n'importe quand, abattre des arbres centenaires sans permis, agrandir illégalement des synagogues illégales et autres activités innocentes? Si on ne peut même plus inviter, en toute cordialité, ses amis du conseil municipal dans ses propres hôtels? Faire stationner une flotte d'autobus illégaux dans sa propre cour?
Et, surtout, où allons-nous si on ne peut même plus, avec de belles poursuites bâillons, faire fermer les blogues qui ne font pas notre affaire?

Bravo, Pierre! Merci!

Yvon Sylva a dit…

Bravo Monsieur Lacerte, c'est une belle victoire....communautaire.
Au plaisir de vous relire et bonne continuation !

Mariclaude Ouimet a dit…

Enfin ! La victoire du beau David contre le méchant Goliath !

Il vous en aura fallu de la patience, de la persévance, des nuits blanches, du courage, des instants de découragement et des moments d'euphorie durant ces dernières années: victoire chaudement gagnée et largement méritée ! Félicitations !

Il est encourageant de constater que l'intégrité et l'honnêteté priment encore sur l'hypocrisie et la délinquance ! Quelle belle leçon de la juge Ouimet à la mairesse Cinq-Mars: on se souviendra à quel point elle a toujours vaillamment défendu Rosenberg !

Bernard Cooper a dit…

Vous n'êtes pas seul dans tout ça, Pierre Lacerte; bravo!

C'est tout le quartier qui gagne, en tout cas, tout le monde qui veulent vivre en harmonie et respect de leurs voisins! La juge a bien mis au claire que le motif des Rosenbergs n'était pas leur sécurité, mais bien de vouloir baîlloner Lacerte et fermer ce blogue. Avec un tel jugement, la poursuite-baîllon de Rosenberg risque fort d'aller nul part aussi. Et après ces longues sagas judiciaires, on peut bien croire que sa sera au tour de Pierre Lacerte de réclamer un important dédommagement de M. Rosenberg!
Et si le respect mutuel et les relations «inter-culturelles» peuvent s'améliorer dans le Mile End et Outremont, tant mieux.

Francis Mallette-Carrier a dit…

Bravo pour la ténacité et le courage. Félicitations surtout pour la patience et la modération dont tu fais preuve alors qu'il serait facile de sombrer dans la panique. Tes interventions sont mesurées et toujours bien fouillées.

Merci

Michel Delage a dit…

Je suis de tout cœur avec toi Pierre. Je trouve dommage que la communauté hassidique entre en guerre contre ceux et celles qui ne sont pas des élus de dieu. Je crois à une société laïc parce que nous sommes (la planète) rendus là. Et ceux qui veulent croire en un dieu quelconque, pas de problème. C’est leur choix personnel. Mais quand on veut s'organiser socialement ensemble et que c'est un dieu qui a le mot de la fin, c'est toujours des conflits en perspective.

Philippe Cinq-Mars a dit…

Je suis admiratif de votre dévouement et de votre courage.

Heureusement qu'il y a des gens comme vous pour se tenir debout. Et vous le faites d'une façon si éloquente.

David Bastien a dit…

Bravo Pierre pour ton courage et ton flegme dans toute cette saga.

Heureusement que tu as gagné! Ceci me redonne confiance en un système qui a déjà assez de failles sans en ajouter...

Merci pour ton implication exemplaire de citoyen.

Jacques Méthot a dit…

Je suis contant pour toi. C'était injuste que tu ais été et que tu sois seul devant l'appareil de justice dans un cas pareil. Nous avons tous fait nos commentaires pour nous appuyer les uns les autres et pour vérifier la justesse de notre point de vue et cela continuellement.

M. Calahan, militant côté plateau, utilisait un petit mot pour dire toute l'erreur de comportement de la communauté hassidique sur certains aspects dont la question du manque de respect du zonage. Il disait que leur attitude était "mauvaise".

Quand aux John Gardiner et Fotopulos de leur espèce. On s'est déjà débarrassé de ces deux patineurs. Il y en a d'autres. Il leur arrivera la même chose. Ils ne sont pas dignes de nous représenter.

Michèle Galarneau a dit…

Je vous appuie entièrement dans vos démarches et je vous dis merci pour le temps que vous mettez à améliorer notre environnement à tous! Vous avez toute mon admiration.

Jean De Julio-Paquin a dit…

Pierre,
Bravo pour ta victoire. Une victoire citoyenne pour le respect de la loi et contre l'intimidation. C'est un jugement important qui condamne les abus à ton égard. La justice a triomphé.
Jean De Julio-Paquin

Jules Desrosiers a dit…

Ce jugement est un bon moment pour la liberté d'expression, la qualité de vie du quartier, l'égalité des citoyens, la démocratie elle-même. Nous avons bien besoin de tels moments!
Quelle ténacité et quel talent déployés par Pierre Lacerte!
Merci.

Myreille a dit…

Toutes mes félicitations Pierre pour cette victoire amplement méritée !

En tant que fille d'un père qui a toujours été épris de justice et qui a oeuvré dans ce domaine alors qu'il était vivant, je crois avoir hérité de ses gènes. Aussi, je ne peux supporter que des gens, quelle que soit leur origine, leur religion, leur sexe ou autre caractéristique, prétendent être au-dessus des lois. Si nous avons adopté une démocratie en Occident, c'est bien pour avoir un dernier recours devant toutes les injustices de ce monde.

J'espère sincèrement (quoique j'en doute souvent) que les élus d'Outremont et du Plateau vont comprendre que tu n'es plus seul dans cette bataille que tu livres depuis trop longtemps. Et qu'il est temps qu'ils écoutent la rumeur de mécontentement et de colère qui s'élève dans leur "fief".

Chaleureusement,

Myreille Bédard a dit…

Je viens de réaliser que j'ai oublié d'écrire mon nom de famille dans le commentaire que je viens de vous envoyer. Je m'appelle Myreille Bédard.

M. Rigault a dit…

Pierre,
L'information que nous pouvons lire dans ton blog semaine après semaine est si rigoureuse et complète qu'effectivement, j'imagine bien que tu puisses passer pour un trouble fête aux yeux de certains "irrégulateurs".

Je suis indignée de la façon dont les élus nous traitent de manière générale et de la manière dont ils te traitent plus particulièrement. Tu revendiques nos droits avec une conviction absolue et c'est la raison pour laquelle je t'en suis infiniment reconnaissante.

Tu oses par la justesse et la force de tes écrits défier les actes antidémocratiques, les deux poids deux mesures et autres injustices qui font qu'on se sent joués et déjoués plus souvent qu'à notre tour par ces "irrégulateurs" cités précédemment.

Je salue donc ton courage, ta droiture, ta détermination et ton sens infini de la justice et de la démocratie qui nous permettent de nous faire respecter entant qu'individus faisant parti d'une collectivité évoluée.

Je souhaite donc de tout coeur que par tes actions, tu fasses triompher la justice sociale et surtout que tu puisses, toi aussi, à ton tour, profiter d'un quartier paisible et pacifique, là où il fait bon vivre.

Julie m a dit…

BRAVO À VOUS CITOYEN PIERRE LACERTE!
Vous êtes la preuve vivante de la tenacité qu'il faut déployer face aux instances publiques et devant des groupes qui se comportent ni plus ni moins comme des sectes, fermées sur elles mêmes et réfractaires à toute ouverture.
J'ose espérer que la mairie d'Outremont prendra bonne note de la nausée aigüe que sa mollesse et son inertie ont provoqué et qu'à l'avenir, cette administration tendra l'oreille lorsque des citoyens lui parlent!!!
(stationnement, piste cyclable sur Côte-Ste-Catherine, débarcadère à la sauvette et tutti quanti!)



Encore bravo Pierre pour votre courage!

Francine Séguin a dit…

Félicitations Pierre pour cette victoire. C'était une pousuite baillon pour t'empêcher de dénoncer les cas flagrants d'inéquité réglementaire qui existent à Outremont, et qui sont cautionnés par les institutions municipales.Je te souhaite bonne chance pour la suite des choses: tu seras un homme libre lorsque sera réglée la poursuite au civil intentée par les Rosenberg.

Louise Allard a dit…

Je félicite monsieur Pierre Lacerte pour sa ténacité.

Inutile de parler de son intelligence, son écriture plus
que parfaite.

Bon courage, monsieur Lacerte et surtout ne lâchez pas votre bataille qui semble juste et raisonnable.

Nadia Ghalem a dit…

Bravo Pierre,
Personne ne devrait à faire autan d'efforts pour prouver que nous vivons dans un état de droit...
Belle lutte ! Beau travail !

Félicitations !!!

Anne-Marie DEsrochers, rue Fairmount a dit…

Bravo Pierre!

Merci d'agir au nom de tous ceux qui sont indignés par les passe-droits accordés à certains Hassidims et à leur communauté en général.
Merci d'agir au nom de ceux qui subissent trop souvent les conséquences de cette attitude deux-poids deux mesures.
La juge a bien compris que tu n'as rien contre les Hassidims, mais que tu en as énormément contre ceux qui leur accordent un traitement tellement accommodant qu'il relève plus de la lâcheté que de l'aménagement raisonnable.

Bravo encore,
et bonne chance pour la suite!

mariejo.b a dit…

Encore une fois BRAVO, Pierre, pour cette victoire et pour le courage que vous avez démontré dans cet épisode de poursuites.

Trop souvent l'abus de pouvoir rime avec argent : "money talks"! Excusez l'anglicisme, mais il vaut milles mots.
Enfin! Cette fois-ci, justice est faite! Souhaitons qu’elle éclairera la conscience de certains de nos élus et qu’avec cette victoire s’amorce un virage vers une réelle démocratie et une transparence municipale.

Outremont est parmi les cartiers qui offrent la meilleure qualité de vie urbaine en Amérique du nord. Ne laissons pas ce merveilleux joyau dépérir au profit d'une secte ultra religieuse aux tendances impérialistes.
Voici un appel à la solidarité afin de préserver Outremont et le Mile-End où il fait si bon vivre.

Claire Cloutier a dit…

Monsieur Lacerte, je salue votre persévérance et j'ose espérer que ce jugement sera un rappel à tous nos élus et concitoyens, à savoir que 'tolérance' ne signifie pas 'complaisance'. Trop souvent, on a tendance à confondre l'un pour l'autre, ouvrant ainsi la porte à trop d'abérrations au nom de la rectitude politique.

Olivier Reichenbach a dit…

Vous n'avez vraiment rien de mieux à faire dans la vie, monsieur Lacerte, que de passer votre temps à accumuler sur votre blog articles, faits et détails destinés à noircir l'image des Juifs orthodoxes auprès de la population? Que vous dénonciez certains abus commis par les Hassidim de votre quartier avec la bénédiction des autorités, je le conçois, et je suis moi-même de temps à autre indigné par ces abus. Mais de là à matraquer systématiquement la communauté juive religieuse avec cet amoncellement de données dans la colonne de droite de votre blog, il y a un pas de géant. La présence, par exemple, de cette série d'articles sous le titre «Un Juif dénonce les scandales ultraorthodoxes» flanque la nausée. Là, on est à mille lieux de faire part de votre mal de vivre a! u milieu de la communauté Hassidique. Il s'agit bel et bien d'enflammer le sentiment antisémite, toujours à fleur de peau chez nombre de nos Québécois nationalistes, en montrant combien les Juifs religieux sont ignobles. Et combien d'autres exemples encore.

Vous dénoncez la prolifération des synagogues, et vous inondez vos lecteurs de photos montrant lesdites synagogues avec, à chaque fois, un commentaire sur leur saleté. Voulez-vous que je vous envoie des photos de certaines rues de Montréal envahies par la crasse, les ordures, les déchets de toutes sortes jetés là par de bons Québécois pure laine?

Vous ne manquez pas une occasion de parler de la richesse de Michael Rosenberg. Et alors? C'est un péché d'être riche au Québec? Si monsieur Rosenberg est doué pour les affaires, tant mieux pour lui. Seriez-vous jaloux?

Vous ne pouvez pas ignorer qu'à force de créer des rapprochements et des assimilations sommaires, on finit par créer un semblant de preuve qu'on a raison d'être raciste. Dites-le assez fort et assez souvent, et ça va finir par être vrai.

Vous passez votre temps à vous réclamer de la loi et des règlements municipaux, mais je peux vous indiquer quelques pays où votre blog serait purement et simplement interdit, et vous poursuivi, pour incitation à la haine raciale. Cette société que vous dénoncez pour son laxisme à l'égard des Juifs religieux est assez tolérante à votre égard, merci. Vous avez de la chance.

Un blog entretenu religieusement (c'est le cas de le dire) et des liens vers des dizaines, sinon des centaines, d'articles pieusement (à nouveau, c'est le cas de le dire) recueillis pour simplement tenter de faire respecter votre voisinage, personnellement, je trouve ça un peu suspect. Et après vous venez nous dire que vous n'êtes pas antisémite?

Mireille Lamarre a dit…

Grand Bravo Pierre !

Pour moi, j’y vois le respect d’une loi pour tous.
St les règlements sont clairs et appliqués, cette animosité n’aura plus lieu d’exister!

mariejo.b a dit…

Monsieur Reichenbach,

Sachez que les propos les plus virulents que j’aie entendus à l’égard des hassidim m’ont été communiqué par des Canadiens de religion juive qui habitent les villes de Westmount, Hampstead et Côte-Saint-Luc. Certains nous ont même traité de fous, les Canadiens français, de les tolérer à Outremont.

Les québécois et/ou montréalais de souches, autant juifs que catholiques, ont démontré qu’ils faisaient bon ménage et qu’ils collaboraient dans toutes les sphères de la société. Que ce soit dans les cabinets d’avocats, de comptables, d’architectes, dans les cliniques médicales, les hôpitaux et les centre de recherches cliniques, dans les domaines des affaires, de la musique ou des arts, ont retrouve de relations harmonieuses et complémentaires entre juifs et catholiques. Sans mentionner les nombreux mariages mixtes dont certains parmi les familles montréalaises les plus éminentes. De grâce, gardez pour vous les mots raciste, haine raciale et antisémite.

Pierre Lacerte a dit…

M. Reichenbach,

J'aurais beaucoup de choses plus agréables à faire dans la vie si les autorités municipales se donnaient la peine de faire leur travail et de respecter leurs citoyens. Hélas, il semble bien que leurs considérations bassement électoralistes font en sorte que nous n'avons pas le choix de leur botter un peu le derrière.

Mon blogue ne sert pas à noircir l'image des Juifs orthodoxes, mais bien plutôt nos autorités issues de la bonne société québéco-francophone pure laine. Vous l'avez bien dit, je dénonce aussi des abus commis par certains dirigeants de la communauté hassidique et non pas ceux de leurs simples coreligionnaires qu'ils maintiennent dans une ignorance programmée de telle sorte que les fidèles soient entièrement sous leur joug malsain.

Vous faites allusion à la colonne de droite de mon blogue et vous vous en prenez plus particulièrement à l'hyperlien qui mène à un site tenu par un Loubavitch newyorkais qui a justement démarré son propre blogue parce qu'il avait la nausée de ce qui se passait à l'intérieur des murs de sa propre communauté.

Je n'ai nullement l'intention "d'enflammer le sentiment antisémite, toujours à fleur de peau chez nombre de nos Québécois nationalistes" comme vous le dites si bien. Je suis toujours surpris d'entendre des gens décrier les soi-disant préjugés des Québécois francophones, en faisant état de leurs propres préjugées antiquébécois. L'humanité n'est pas à une contradiction près, n'est-ce pas.

Puisque vous abordez la question de M. Rosenberg, sachez que je me fous qu'il soit riche ou pauvre, juif, catholique ou mormon. C'est la façon malsaine dont il utilise son pouvoir qui me donne à mon tour la nausée. Je suis tout sauf jaloux de son compte en banque, de son comportement et de ses manières contestables de vivre en société.

Tout ce que je consigne dans ce blogue est vérifié et vérifiable. Vous même pouvez vous y amuser.

Vous me rappelez que mon blogue serait interdit dans bien des pays. Le problème est que je ne vis pas en Tchétchénie, en Syrie ou au Soudan. Si ce sont des modèles qui vous conviennent, Aeroflot y propose sûrement des forfaits alléchants.

Je n'ai pas besoin que vous me disiez que j'ai bien de la chance de vivre dans un Québec aussi tolérant. Je le sais depuis longtemps. D'ailleurs, n'y avez-vous pas été bien accueilli? N'y occupez-vous pas une vie professionnelle enviable et satisfaisante? Subissez-vous les affres d'affreux skin heads qui s'amusent à faire la peau des "étrangers"? Je sais qu'il n'en est rien.

Je vous ai invité à aller prendre un café avec moi afin que nous puissions nous expliquer comme des gens civilisés. Hélas, vous avez catégoriquement refusé. Perte de temps, m'avez-vous dit. Je respecte ça.

Patrick Sicard a dit…

Puisse les élus diriger notre pays de façon équitable, sans compromis pour des groupes arrogants et se croyant tout permis pour quelque prétexte. Ces gens ont créé un genre de mafia, n'ayons point peur des mots. Certains sont admirables et personnellement des amis, d'autres, s'ils ne sont pas heureux dans notre beau pays de liberté, qu'ils retourne en Palestine occupé!!!

Pierre Lacerte a dit…

Chère mariejo.b,

J'apprécie grandement la substance, la pertinence et l'intelligence de vos propos. Pourrais-je me permettre de vous demander de nous révéler votre identité complète?

Dites-nous votre nom. Je le demande à tous ceux qui écrivent sur mon site.

Merci d'avance et au plaisir de vous lire à nouveau.

Peter Gnass a dit…

Cher Olivier Reichenbach,
Je suis très surpris par tes commentaires sur les actions de M. Pierre Lacerte.
Nous avons travaillé ensemble, et je te connais comme une personne très
tolérant et juste. Je dois de nouveau appuyer les actions et
revendications de M. Pierre Lacerte et je me réjouis du jugement de la cour.
Cela fait deux fois que notre maison a subit des dommages considérables à
cause des incendies des voisins immédiats, de chaque côté. L'incendie de
l'an dernier a été provoqué par un chandelier reversé et la destruction
totale de la maison a été causée par des inactions et des consignes
religieuses. Le feu aurait pu être éteint facilement par les occupants,
mais NON! Les pompiers auraient pu facilement être avertis par un coût de
téléphone, mais NON ! Une des personnes concernées aurait pu nous avertir
qu'il y a le feu, mais NON ! C’est finalement d’autres voisins qui ont
posé ces gestes. Nous avons dû loger dans des lieux alternatifs pendant 6
mois, privés de tout. Comme l'indique le rapport des pompiers, c'est une
simple chandelle qui a mis sur le trottoir, en décembre, les résidents de
trois triplex. C'était un vendredi soir et notre voisine ne pouvait pas
ramasser sa chandelle, elle ne pouvait pas éteindre le feu et elle n'avait
pas le droit de téléphoner aux pompiers ou de sonner à notre porte. Elle
avait le droit de sortir de sa maison, point. Je considère qu'il s’agit d’un
acte criminel, la mise en danger des personnes sans offrir de l’assistance.
Nous allons prendre une action en cour contre ces personnes
irresponsables.
Cher Olivier tu me connais, je suis immigrant moi-même, bien reçu par la
nation québécoise, bien intégré et heureux de l’être ; je ne suis pas
raciste, mais je dois dire que la vie dans notre quartier à drastiquement
changé depuis quelques temps, avec mes voisins impolis et irrespectueux.

Peter Gnass

David Desjean a dit…

Mr.,
Je ne peut pas croire votre facons de penser. d'apres moi tout se que vous faites c'est cherchez des bibittes. je vous trouve un insulte envers la population. si vous aviez le moindre intelligence, vous deviez vous rendre compte que la population juive de montreal font de grande chose pour Montreal. Avez vous deja entendu le program C.J.A (Canadian jewish appeal)? Non? ca ne me surprend pas. ce program sert au plus demunie et les aides aux niveau financier et offre des services au gens. autres, l,hospital juif de Montreal, une des meilleurs hospitaux pour le cancer dans la province.

Et juste pour votre information, ma femme est juive et je suis catholique, donc se n'ait pas une question de pointer le doigt. Si vous ete vraiement pas comptant, il reste seulement une chose a faire,demenager.

Selon moi, vous vouler pointer du doigt? Les quebecois sont insultant, mal elever et crotter. la religion catholique suporte des pedophiles et les francais (quebecois) les acceptes. Les quebecois ne se suporte aucunement sauf au niveau de langues. a mon avis les quebecois devraient retourner en France et ce encore , meme les francais ne veut pas de quebecois. les quebecois sont un insulte non seulement en France mais au niveau National aussi. donc referer vous au dedut du paragraph.

Je peut aussi voir par votre blog que votre niveau d'education manque. Parce que n'importe qui peut faire des commentaires sur les autres, mais il faut faire des recherche et ce au niveau de la religion, pour poster un commentaire intelligent.

mariejo.b a dit…

Bonjour Pierre,

Je m'appelle Marie-Josée Bernard, j'habite Outremont depuis 38 ans, j'y ai grandi et j'y élève mes enfants. Ce fut malgré moi que le blog a pris mon adresse courriel plutôt que mon nom.

Bernard Cooper a dit…

M. David Desjean ... à moins que ce soit plutôt David Auf Menschen,

Je détecte le hassidim dans votre commentaire et, croyez-moi, j'ai un bon nez (juif!) pour ce genre de chose. Vous vous dites catholique tout en faisant l'amalgame, un paragraphe plus bas, entre pédophiles et catholiques! Votre commentaire est une caricature de commentaire qui tente de dissimuler l'identité de l'auteur!

Anne McLaughlin a dit…

Je suis complètement éblouie par la profondeur de l'analyse que M. David Desjean a l'amabilité de nous faire partager dans son premier paragraphe. Bon sang, mais c'est bien sûr! Le fait que l'Hôpital Juif est un excellent hôpital et que le CJA est une bien bonne oeuvre autorise automatiquement certains représentants de la communauté hassidique à se comporter comme des hors-la-loi. Comment n'y avons-nous pas pensé plus tôt? C'est pourtant lumineux.

J'avoue cependant que l'argumentation de la suite est trop complexe pour moi. Les catholiques supportent les pédophiles, affirme notre savant auteur, qui a certainement dû en faire, des «recherches au niveau de la religion», avant de poster son «commentaire intelligent»; or, l'auteur se dit catholique, ergo...

Mais non, il n'en découle pas ce que vous venez de penser, bande de Québécois «insultants», «crottés» et «mal élevés». (Mais j'y pense, si notre subtil analyste n'est pas un Québécois, qu'est-il au juste?) Il en découle plutôt que vous devez tous «retourner» en France! Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur les arcanes de cette logique?

Jean-François Lacerte a dit…

Pierre,

Je viens de lire le message de monsieur David Desjean qui, après t'avoir conseillé de déménager, a écrit ce propos méprisant:

"(...) Les quebecois sont insultant, mal elever (sic) et crotter(re-sic)".

D'abord, je ne vois pas pourquoi tu déménagerais de ton quartier, car tout ce que tu demandes, c'est que les lois soient les même pour tout le monde.

Tu ne pourfends pas les Juifs, mais les tricheurs. Ce n'est tout de même pas de ta faute si les tricheurs en face de chez toi sont des ultraorthodoxes de racines juives et que les élus les laissent faire pour des raisons électoralistes.

Si M. Desjean pense trouve que ses voisins sont des "mal élevés et des crottés" , il me semble que c'est lui qui devrait déménager. Accepter de vivre avec des porcs, des crottés, des pédophiles, faut le faire!

Oui! oui! Je sais, Pierre, nous sommes accueillants au Québec, mais il y a encore des gens à l'esprit obtus qui ne voient que le noir qu'ils broient tous les jours.

François Brulotte a dit…

Le tribunal a constaté que le défendeur est " un excessif, un méticuleux, un passionné. Il n est pas de tout repos...."

Cliss de cliss! Il n'y a pas de commentaires ni de jugement sur l'attitude du poursuivant. Un peu plus et le jugement t'aurais accusé de vouloir défendre les droits communs au détriment du pouvoir ou devrais je dire de l'abus du pouvoir des richissimes.

Et heureusement qu'il y a des gens de ta nature pour forcer le système a un semblant de justice.

Incroyable, ce commentaire quasi haineux du juge! C'est le système dans toute son imbécilité crasse de corruptions.